Accueil / IT Business / Parole d'entreprise / Comment les startups gèrent-elles leur gouvernance financière

Comment les startups gèrent-elles leur gouvernance financière

Avec plusieurs dizaines de milliers de créations d’entreprises chaque année et notamment dans les secteurs en croissance du digital, la France s’est positionnée comme l’un des pays les plus dynamiques en matière d’émergence de jeunes pousses. Ce dynamisme certain doit pourtant être tempéré au regard du nombre de sociétés qui ne passent pas le cap de la rentabilité et doivent cesser leurs opérations. Bien sûr, les causes sont multiples : mauvais timing, produit ou service peu adapté, distribution inexistante, etc. Tous les cas d’usages existent, mais l’un est souvent constaté : une mauvaise gouvernance financière.

Quel est le visage des DAF des startups

La réponse est souvent la suivante : le chef d’entreprise occupe en plus des autres tâches ce poste. S’il est bien de s’intéresser au mode de fonctionnement de son entreprise, il faut tout de même intégrer que la gestion financière ne s’improvise pas et demande d’avoir une solide expérience professionnelle qui doit en plus être complétée tous les ans au regard des évolutions législatives constantes qui bouleversent les règles de gestion courante des entreprises. Tous ces éléments font que de nombreuses opérations peuvent être mal conduites, faute d’expertise.

C’est en ce sens que nombre de startups commencent à intégrer cette donnée cruciale dans leur modèle de développement. Le résultat se matérialise souvent par la réalisation de partenariats avec des experts externes comme les cabinets d’expertise comptable qui occupent souvent un rôle plus ou moins actif pour intervenir sur la gouvernance financière de l’entreprise. Cela passe par la simple tenue des comptes, jusqu’à la participation aux prises de décision stratégiques : formes de l’entreprise, levées de fonds, etc.

Ne pas se tromper dans son choix : un impératif

Disposant de ressources limitées, les startups doivent garder en tête que chaque euro investi doit générer un réel retour afin de ne pas se mettre en péril. S’entourer d’un bon conseil financier/expert-comptable s’inscrit dans cette démarche. Il est crucial de trouver le bon partenaire qui permettra à l’entreprise de prendre de bonnes décisions qui tiennent compte de la réalité financière de l’entreprise, de sa capacité d’investissement, de son besoin de trésorerie, de ses encours clients, de l’évolution de son capital, de l’ouverture de l’entreprise à de nouveaux actionnaires, etc. On comprend avec ces exemples les nombreux domaines d’intervention que le partenaire sélectionné devra couvrir. Cela nécessite donc de trouver un expert polyvalent qui comprend la mouvance agile des startups.

Concilier agilité et structuration 

Les startups qui bénéficient d’un mode de structuration en développement permanent ont donc besoin d’un cadre pour grandir. La notion de pilotage financier et comptable s’inscrit dans ce schéma. Il est indispensable dès le départ de prendre les bonnes décisions, de s’entourer et d’avoir une rigueur importante pour gérer sa gouvernance financière.

Par Antoine Jouault, CMO du guide des experts comptables.fr

 

 

A voir

Bien réussir ses opérations de croissance externe : un sujet qui ne s’improvise pas

Grandir par croissance externe est incontestablement un projet d’entreprise passionnant....