Accueil / Actualité / Commerce, des retombées « les pieds sur terre » très révélatrices…!

Commerce, des retombées « les pieds sur terre » très révélatrices…!

Le rêve chinois de Carrefour n’est qu’un épisode de l’émancipation planétaire vécue désormais au quotidien. L’ère des conquistadors est terminée, place aux cohabitations concurrentielles.

 DVSM, 26 juin 2019 – Les commentaires ne manquent pas de tourbillonner, suite au désengagement de Carrefour en Chine avec, pour certains, un brin de connotation critique à l’égard du groupe. Mais ne voit–on pas fort mal ce que l’on regarde de trop près…? Se confondant avec les corrections de cap de la distribution engagées avant que ne se fassent sentir les effets de l’érosion du baby-boom, il apparaît que certains euphorismes se trouvent rafraîchis suite à une trop grande illusion. L’Occident (et en son sein  l’Europe, l’Hexagone n’abandonnant rien de sa part de fantasme) se préparait il y a quelques années à équiper la planète entière de ses virtuosités techniques et économiques qu’il se croyait définitivement seul à maîtriser. Les milliards de consommateurs potentiels des zones en développement constituaient son marché de demain. Ainsi, la Chine et bien d’autres achèteraient forcément ses automobiles, ses équipements ferroviaires, ses avions, ses grands crus, etc., tout cela venant de nos contrées, intelligence, ingénierie et éventuellement équipes d’ingénieurs et de cadres inclus. Et dans cette folle perspective, ces mêmes peuples ne pourraient compter que sur le savoir-faire de nos créateurs d’enseignes.

Ce scénario initial n’est pas respecté. Ces nations exotiques ne l’entendent pas de cette oreille. Et produisent leurs autos, leurs avions, construisent leur propres réseaux de trains à grande vitesse. Pire, il leur arrive même d’en vendre à l’Occident, au point de faire chanceler certaines de nos meilleures valeurs. De plus, au sein même de nos espaces continentaux, bien des structures passées sont elles-mêmes soumises aux turbulences d’un grand chambardement, qu’encouragent des mesures politico-économiques locales. Entre pays européens, les enseignes de distribution les plus huppées ne sont pas épargnées. Alors, quelle importance prendra le chapitre du repli de Carrefour de l’Empire du Milieu, lorsque l’heure sera venue d’écrire les pages de ce moment de l’Histoire de la distribution…?

Source DVSM

A voir

Image, création recommandée d’un espace plein format en rayon …

Comme cela se pressentait depuis plusieurs mois, le plein format monte en puissance...