Accueil / Actualité / Commerce en ligne: stabilisation ponctuelle vers un palier ou une apogée en vue…?

Commerce en ligne: stabilisation ponctuelle vers un palier ou une apogée en vue…?

Comme l’hyper jadis, le commerce en ligne est identifié par certains comme apte à s’accaparer de tout ce que le public acquiert auprès de la distribution. Ni le rêve ni le cauchemar ne sont pourtant inscrits dans le scénario. Bien au contraire…

 DVSM, 15 septembre 2021. L’épisode du coronavirus aura beaucoup fait valser certaines idées. Si la période vécue sous influence virale (et probablement pas terminée) a imposé des pratiques différentes en terme de consommation, rien ne devait être considéré comme des changements définitifs. Pas plus qu’il serait pertinent de croire qu’aucun de ces comportements circonstanciels ne subsistera. Au premier semestre 2021, une vision et des chiffres alimentent la logique soif de savoir. GfK, pour cette période, constate une nette stabilisation du commerce via Internet, après une poussée vigoureuse, pour les familles d’équipements de la maison de l’univers électronique et électroménager.

Comme cela se dirait pour un feuilleton, « nous en étions restés » à une progression déjà solide des ventes en ligne de high-Tech et d’électroménager avant l’agression du virus. Logiquement, avec des magasins autoritairement au moins partiellement fermés, le recours à la vente à distance ne pouvait que s’imposer. De fait, la e-distribution a marqué un net accroissement en 2020, suivi d’une évolution beaucoup plus raisonnable en 2022, quasi-stabilisée. Le paneliste souligne ainsi que « Cependant, les Français préfèrent toujours l’achat en magasin pour certains types des produits, notamment en Electronique Grand Public et Gros Electroménager. » Il reste désormais à observer la suite de l’aventure. De là à envisager une cannibalisation quasi sans retour du on-line, il reste une immense distance.

Source DVSM

A voir

L’impact de l’IA dans le e-commerce B2B : limites et alternatives

L'intelligence artificielle joue un rôle clé dans les plans de transformation numérique.