Accueil / Actualité / Commerce et Manifs de bien trop petites illusions d’apaisement.

Commerce et Manifs de bien trop petites illusions d’apaisement.

L’épisode « gilets jaunes » n°9 passé, des voix se félicitent d’une relative accalmie sur le front des violences. En revanche, pour le commerce, c’est davantage l’inquiétude qui s’amplifie.

 DVSM, janvier 2019. Ne tournons pas autour du pot. Le soulagement espéré n’interviendra que lorsque les manifestations de gilets jaunes seront terminées. Avant cela, c’est plutôt leur prolongement qui soulève les inquiétudes. Car dans la perspective de nouvelles violences toujours possibles, deux effets se conjuguent. Celui des précautions prises par l’Etat pour tenter de les réprimer ou d’en réduire la gravité, ce qui implique des impossibilités de circuler dans certains quartiers, et la prise de précautions allant jusqu’à la fermeture pure et simple de magasins, pour éviter des dégradations et des pillages. Conséquence, un C.A. très dégradé, voire nul. L’autre effet est la légitime frilosité des consommateurs face à la perspective de se voir confrontés à des troubles en se rendant dans des zones commerciales. Rares sont les endroits où les clients vont sereins vers les zones commerciales.

À ce constat, Michel-Edouard Leclerc ajoutait il y a quelques jours cette troublante affirmation lors d’une interview télévisée. « Les instances interdisent le plus possible les accès dans les villes et tentent de repousser les manifestants vers les parkings de grandes surfaces, car ce sont des lieux privés où les impératifs de dégagement ne sont pas les mêmes que sur la voie publique pour les forces de l’ordre« , soutenait-il en substance. Une sorte de « passe à ton voisin…! Une affirmation que bien des événements tendent à considérer comme étant crédible, d’autant que dans une certaine confusion, et du fait d’une grande ignorance des plus élémentaires principes de fonctionnement de l’activité économique, nombreux sont les manifestants qui pensent et profèrent aux oreilles de qui veut les entendre que la distribution, surtout la « grande », est leur ennemie. C’est bête…!

Source DVSM

A voir

Huawei : rude la paix, passage obligé pour une sereine conquête…

Étonnant…! On s'étonne à qui mieux mieux, de gazettes en éditos, à propos d'un plongeon probable du géant chinois....