Accueil / Actualité / Le commerce en ligne attend le 25 novembre de pied ferme

Le commerce en ligne attend le 25 novembre de pied ferme

C’est bien connu, tout ce qui se passe aux Etats-Unis finit un jour ou l’autre par traverser l’Atlantique. C’est le cas du Black Friday, le vendredi noir qui marque rituellement l’ouverture de la folie consumériste d’avant Noël. Cette année le Black Friday tombe le 25 novembre. Pour l’éditeur Criteo, ce jour spécial « s’impose désormais comme le véritable point de départ de la saison shopping hivernale en France, qui englobe les achats de Noël et les soldes d’hiver, et représente ainsi une période charnière pour les e-commerçants en termes de revenus et de trafic. » Le spécialiste du marketing à la performance recense un certain nombre de conseils pour aider les e-commerçants à préparer ce rendez-vous. Criteo constate que la hausse du trafic Internet va démarrer à la mi-décembre. Les sites qui vendent des jeux et des jouets peuvent anticiper une hausse du trafic en ligne de 59% et une augmentation des ventes de 155%.

Les acteurs du high-tech et de la mode connaissent une progression de trafic importante, avec respectivement 47% et 46% d’augmentation sur le week-end du Black Friday par rapport au reste du mois de novembre. Le premier weekend de décembre marque un nouveau pic du trafic et des ventes. Criteo souligne d’ailleurs l’importance des weekends qui précèdent Noël. Le spécialiste du marketing constate aussi que « les soldes d’hiver restent la période de consommation phare, avec un pic au plus haut les premiers jours de l’ouverture. »  La mode profite d’une augmentation des ventes de 288%. A noter également que « le mobile devient un canal de plus en plus performant et notamment les applications qui représentent désormais 54% des transactions effectuées sur des appareils mobiles. »  L’ordinateur reste cependant « le support privilégié, utilisé par 85% des internautes souhaitant s’informer avant de passer à l’achat. »

fb

 

A voir

dorcel-1-

Le porno exige des qualifications de premier ordre

Le producteur de films pornographiques Marc Dorcel ouvre son incubateur le Dorcel Lab, dédié aux ‘’ startups osées’’.