Accueil / IT Business / Parole d'entreprise / Confrontés à la pandémie de Covid-19, les gestionnaires d’installations industrielles misent sur la technologie

Confrontés à la pandémie de Covid-19, les gestionnaires d’installations industrielles misent sur la technologie

Le monde du travail est en pleine mutation, et peu importe le secteur, la ville ou même le poste occupé, rien n’est plus comme « avant ». Face à des événements qui modifient en profondeur notre façon de travailler, la technologie peut faciliter la transition.

Qu’est-ce que la « nouvelle normalité » ?

Face à la pandémie, les systèmes d’automatisation du bâtiment (BAS –Building Automation Systems) peuvent être fort utiles pour le monde de l’industrie. Le rôle des bâtiments intelligents (Smart Buildings) est d’offrir une plus grande efficacité tout en veillant à la sécurité et en optimisant la productivité de leurs occupants. La Covid-19 n’a pas changé cet objectif, seulement accentué son importance. Avec la pandémie, de nouveaux défis se présentent aux gestionnaires d’installations industrielles. Pour les relever, de nouvelles solutions pratiques capables d’assurer la sécurité de l’ensemble du personnel sont nécessaires.

Dans le contexte que nous connaissons, et compte tenu des implications financières de la crise sanitaire, la plupart des gestionnaires d’installations industrielles doivent faire plus avec moins – c’est ici que l’informatique de proximité ou autrement « en périphérie de réseau », l’Edge Computing, peut être utile. Face aux réductions de personnel de première ligne et à l’essor du télétravail, les employés encore présents sur place utilisent davantage de technologies qui sont de plus en plus déployées en périphérie du réseau. Le traçage des contacts et le contrôle de la température sont deux exemples des nouvelles technologies d’automatisation du bâtiment qui opèrent à ce niveau. À l’heure où le bien-être et la sécurité des employés s’ajoutent à leurs attributions existantes, ces managers doivent mettre en œuvre les solutions pratiques requises pour répondre aux défis liés à la Covid-19. L’adhésion aux mesures de distanciation physique, par exemple, est un tout nouveau défi propre à la pandémie. En d’autres termes, les gestionnaires d’installations industrielles doivent anticiper de nouvelles réglementations juridiques aussi nombreuses que variées, et s’y conformer.

Automatisation du bâtiment et périphérie de réseau

Les systèmes d’automatisation du bâtiment (BAS), y compris les systèmes traditionnels de contrôle d’accès (ACS) et les logiciels de gestion vidéo (VMS), fonctionnent en périphérie du réseau. Ce sont ces systèmes de « première ligne », déjà en place dans la plupart des bâtiments intelligents, que les responsables des installations doivent mettre à jour pour répondre aux nouvelles exigences de l’évolution du lieu de travail. La technologie déployée en périphérie de réseau remplit désormais des fonctions élargies qui intègrent de nouvelles solutions axées sur la lutte contre le coronavirus.

Les systèmes d’automatisation du bâtiment joueront un rôle essentiel dans la collecte et le partage des données nécessaires sur le « nouveau » lieu de travail. La nécessité d’une coordination accrue entre ces systèmes de dépistage sanitaire sera nettement simplifiée, une fois que ces nouvelles applications auront été déployées en périphérie du réseau.

Quel est le rôle de l’Edge Computing dans la nouvelle normalité ? Permettra-t-il aux employés de retrouver leur poste de travail plus rapidement ?

L’Edge Computing est un moyen rentable, opportun et efficace de déployer et de gérer des systèmes de contrôle de la santé. Les solutions centralisées, reposant sur des centres de données, doivent évoluer pour tenir compte de l’ajout de nouveaux appareils en périphérie du réseau. Ces appareils peuvent être coûteux et gourmands en ressources. Une solution fonctionnant sans intervention (« zero-touch ») est l’un des meilleurs moyens de prendre en charge les changements nécessaires au sein d’une infrastructure existante sans procéder à des mises à jour majeures. Les gestionnaires d’installations industrielles peuvent ainsi déployer et gérer plusieurs nouveaux appareils, ainsi que les données qu’ils génèrent.

Cette situation met en lumière le débat en cours sur la certification des dispositifs associés à la protection de la pandémie. Malheureusement, un consensus n’a pas encore été atteint. Prenons le cas des caméras thermiques utilisées pour vérifier la température. Rien de nouveau, mais dans la mesure où elles sont à présent utilisées pour surveiller la santé des employés, faut-il les certifier en tant que dispositif médical ? Qu’en est-il des données collectées ? Doivent-elles être conformes au RGPD ou à d’autres règles de protection de la vie privée ? Ce n’est que la partie visible de l’iceberg, et le débat ne fait que commencer. Une chose est sûre, lorsqu’il s’agira de gérer les réglementations liées à la Covid-19, de nouvelles technologies devront être déployées, et les infrastructures de gestion du bâtiment en périphérie de réseau en seront le socle naturel.

Est-ce que l’Edge Computing permettra d’accélérer le retour des employés sur leur lieu de travail ? Si la décision finale revient évidemment aux pouvoirs publics, l’Edge Computing constitue un moyen infaillible de permettre aux systèmes d’automatisation du bâtiment de prendre en charge de nouvelles applications. En tout état de cause, un déploiement approprié permettra d’atteindre cet objectif sans qu’il soit nécessaire de procéder à une refonte majeure du système, ni d’engager de nouveaux investissements.

Plus d’informations :  https://www.stratus.com ou suivez sur Twitter @StratusAlwaysOn et LinkedIn @StratusTechnologies.

Par Arnaud Kurowski, Responsable du développement commercial chez Stratus Technologies France

A voir

L’industrie du jeu assiégée durant la pandémie via les cyberattaques

Les cyberattaques visant l'industrie du jeu montent en flèche, les attaques web ayant plus que tripler en 2020.