Accueil / Actualité / Consommation: coup de blues sur le brut. Dure est la rechute pour les cours du pétrole.

Consommation: coup de blues sur le brut. Dure est la rechute pour les cours du pétrole.

Il fallait s’attendre à des moments plus compliqués sur le front du pétrole, compte tenu des mauvais signaux accompagnant la pandémie. Les voici…

DVSM, 8 septembre 2020. Derrière les masques, les visages à Wall Street ont du mal à dissimuler leur physionomie des mauvais jours. Entre 36 et 39 dollars le baril, selon les cotations à court ou moyen terme, l’or noir hésite. Il faut remonter à plus de deux mois pour trouver des niveaux aussi faibles. Le pire n’étant pas dans ces valeurs laconiquement observées, mais dans ce qu’elles sous-entendent. Sous tous les horizons, c’est la douche froide. On croyait le coronavirus sur la voie de l’exil, le voilà revenant, certes dans des proportions pour l’heure atténuées, mais en progression. Les experts en virologie et maladies contagieuses, pas encore fatigués de démontrer leurs théories les plus contradictoires, alimentent cette torpeur, car tout le monde comprend que ceux qui devraient savoir nous tirer d’affaire ne comprennent finalement pas grand chose au comportement de cet agent pathogène.

Certes, on retient de leurs analyses que lorsque des gens sont proches les uns des autres, ils peuvent se contaminer, mais qu’un quidam seul au milieu de nulle part ne courre aucun risque. Qui ne l’aurait soupçonné…? En revanche, ce quidam et tous les autres, sauf peut-être ceux qui se limitent à faire autruchement la « teuf », comprennent que la valeur qui s’érode au pied des puits fait redouter bien d’autres déconvenues sur le plan économique. On attendait un début d’automne sur un autre registre.

Il reste à savoir si le public en France va pouvoir profiter de ce qui n’est pas une aubaine, mais une situation susceptible d’apporter une sorte de consolation, et même de constituer un facteur propre à doper l’activité. Outre-Rhin, les répercussions semblent promptes à se manifester. Les quotidiens ce soir relèvent des litres de gazole à la pompe affichés à moins d’un euro. Et pour ceux qui se chauffent au mazout, ils voient les barèmes en revenir à ce qu’ils étaient il y a 17 ans…!

Source DVSM

A voir

AUTONOMY, le salon international des solutions de mobilité durable se tiendra les 4 & 5 novembre prochains, en format 100% digital

Le plus grand salon international des solutions de mobilité durable pour les professionnels...