Accueil / Actualité / La Corée en veut à Google

La Corée en veut à Google

La Corée (du Sud s’entend. Celle du Nord ne connait pas Google) a décidé de conduire des enquêtes sur d’éventuels abus de position dominante de Google. Rappelons que les pratiques commerciales et fiscales de Google font l’objet de pas moins trois procédures en Europe.  Selon l’agence de presse locale Yonhap, la Commission du commerce équitable (FTC) veut comprendre les mécanismes exploités par Google pour imposer Android aux fabricants locaux de smartphones, Samsung et LG. Des enquêteurs ont procédé à des saisies dans les bureaux de Google à Séoul.  Outre la position archi dominante d’Android sur l’industrie des smartphones, les autorités reprochent à Google d’inclure de force ses propres applications aux constructeurs (Earth, Map, Chrome, Search etc.) de manière à étouffer toute concurrence possible.

Ces griefs sont d’ailleurs identiques à ceux formulés par la Commission Européenne.  Elle reproche ainsi à Google d’empêcher par contrat les constructeurs de concevoir des versions alternatives de l’OS mobile, et ainsi d’interdire aux consommateurs »d’accéder à des appareils mobiles intelligents novateurs basés sur d’autres versions, potentiellement supérieures, du système d’exploitation Android (et) susceptibles de devenir une alternative crédible ».

cs.320

Enregistrer

A voir

asa-1-

Asus fait affaire avec Transatel

L’opérateur alternatif français a convaincu le constructeur Asus d’embarquer une carte LTE...