Accueil / Actualité / Les crypto monnaies se prennent pour Mountain Bike

Les crypto monnaies se prennent pour Mountain Bike

Il faut vraiment aimer les sensations fortes pour gérer ses économies en Bitcoin ou dans l’une ou l’autre des mille autres monnaies virtuelles. Depuis le 16 janvier elles sont littéralement chute libre, la faute à l’interdiction dont elles sont frappées dans plusieurs pays et non des moindres comme la Chine, la Corée et Israël. La Chine traine même en justice les ‘’mineurs’’, c’est-à-dire les personnes, physiques ou morales, qui mettent à la disposition des cryptomonnaies leurs ressources informatiques. Un vrai drame quand ce pays représente les deux-tiers de la puissance de traitement.

Les avertissements de Warren Buffet, l’homme qui gère un fond de placement de 500 milliards de dollars, sur ‘’l’avenir plus que périlleux de ces monnaies virtuelles’’ doivent également refroidir les spéculateurs. Le gouvernement français vient également de nommer un expert sur le sujet. Et d’autres pays de l’Union appelle à réglementer la question.Moralité, le Bitcoin qui avait franchi la barre des 20 000 dollars a vu sa valeur divisée par plus de deux, 9 000 dollars. L’Ethereum a perdu 30% de sa valeur à un peu plus de 900 dollars et idem pour les autres monnaies, moins populaires que les précédentes. Maintenant, il ne s’agit pas de la première chute vertigineuse du cours de ces monnaies. Et rien ne dit que dans les jours à venir, une embellie est tout à fait possible.

450-1-

 

A voir

Ecrans et redevance, au top des explications oiseuses…

L'application du prélèvement pour l'audiovisuel public préfigure une pure et simple fiscalisation de ce prélèvement. Arpagon, Macron, même combat...?