Accueil / Actualité / Cyber guerre froide à la Maison Blanche

Cyber guerre froide à la Maison Blanche

La chaine de télévision CNN a révélé que des hackers russes ont pénétré les serveurs du Département d’Etat et de la Maison Blanche en octobre dernier. Si l’attaque et son origine ne font pas de doute, les autorités américaines maintiennent un flou artistique sur les dégâts commis. D’après la présidence américaine, un système ‘’non classifié’’ a été piraté. Mais CNN affirme que l’agenda de Barak Obama a été visité. L’agenda contient des rendez-vous qui ne sont pas publics. Sans être top secrètes, ces informations sont tout de même très sensibles et intéressent nombre d’analystes. Reste une question, ces hackers russes sont-ils rémunérés par les autorités de leur pays ?

_the-white-house-

Pour l’instant, rien ne permet de l’affirmer. Mark Stroh, porte-parole du Conseil de Sécurité Nationale américain a affirmé que ‘’les accusations contre la Russie n’étaient qu’une pure spéculation’’. En attendant, ces pirates disposent de moyens peu ordinaires. Il s’agit d’une attaque extrêmement sophistiquée qui s’est déroulée en plusieurs vagues afin d’ouvrir des réseaux que les informaticiens américains venaient de protéger. Le directeur de la National Intelligence a expliqué à une commission sénatoriale que ces attaques se multiplient depuis plusieurs mois avec une intensité accrue : « La menace russe est plus sévère que ce que nous avions préalablement imaginé. »Brrrrr

A voir

texa-1-

Le Texas ouvre ses routes en grand

Un nouvel état américain veut permettre aux constructeurs de tester leurs véhicules sur ses routes.