Accueil / Actualité / La cybersécurité n’a pas de secret pour McAfee

La cybersécurité n’a pas de secret pour McAfee

L’éditeur publie dans un rapport ses prédictions pour 2018 en matière de menaces informatiques.

McAfee l’an prochain prévoit une mutation des ransomwares, des menaces sur des architectures ‘as-a-service’, la surveillance des données du grand public, à travers les objets connectés du foyer, ainsi que la collecte des données relatives aux mineurs, par des entreprises tierces. Bref, les ennuis arrivent de partout. McAfee insiste en plus sur l’expertise des hackers en matière de machine learning, rien que ça !

Selon Steve Grobman, CTO de McAfee « il est nécessaire de reconnaître que même si les nouvelles technologies telles que le machine learning, le deeplearning et l’intelligence artificielle seront les piliers de la cyberdéfense de demain, nos adversaires travaillent tout aussi ardemment à leur implémentation et usage. » 

  • Des problèmes soulevés par l’éditeur, le moins pénible est celui des ransomwares. Les utilisateurs sont de plus en plus au fait de la méthode. Ils refusent de céder au chantage et selon McAfee, leur profitabilité est en chute. McAfee pense que les attaques vont s’adapter pour toucher d’autres cibles, avec en ligne de mire les entreprises.
  • Les applications en architecture ‘as-a-service’ (serverless app) faciliteront le gain de temps et la réduction des coûts, mais elles augmenteront aussi la surface d’attaque des entreprises qui les déploient. L’éditeur souligne l’obligation d’intégrer les processus de sécurité lors du développement et du déploiement de ces architectures.
  • L’éditeur redoute que l’arrivée commerciale massive des objets connectés, en particulier les assistants,ne signifie le recueil massif d’informations personnelles sans l’autorisation des consommateurs.  « Les spécialistes du marketing seront fortement incités à s’appuyer sur les appareils connectés du foyer pour observer le comportement des consommateurs et mieux appréhender leurs motivations et leurs préférences en matière d’achat » affirme le rapport. Pour contrer ces indélicatesses, les pouvoirs publics risquent de durcir davantage les réglementations.

McAfee insiste enfin sur « la collecte d’informations/de contenus relatifs aux enfants causera, sur le long terme, un risque en matière de réputation. » L’éditeur redoute que les mineurs ne doivent trainer pendant des années une sorte de ‘’bagage numérique négatif’’.

mca-1-

 

A voir

delivr-1-

Deliveroo bat des records de croissance

La société britannique de livraison de repas a été désigné au cours de la 17ème édition du Technology Fast 500 EMEA...