Accueil / Actualité / La data est un objet stratégique

La data est un objet stratégique

La SSII Atos a missionné le cabinet Forrester Consulting pour étudier le niveau d’adoption de l’analyse de données dans 580 entreprises de onze secteurs d’activité et sur trois continents. L’étude révèle que 40 % d’entre elles utilisent déjà l’analyse des données dans leurs activités clés telles que la vente, le développement de produits et le marketing, et 23 % comptent la mettre en œuvre dans les 12 prochains mois, même si un tiers des entreprises signalent plusieurs obstacles à son adoption. Forrester prédit que cette tendance vers l’adoption de l’analyse de données va s’amplifier. En 2020, près de 90 % des entreprises utiliseront d’ici à 2020 des informations issues de données analysées. En termes d’obstacles, 44 % des entreprises interrogées voient l’augmentation des différents types de données non structurées comme un défi important, alors que 35 % s’inquiètent des pratiques relatives aux données cloisonnées, ainsi que du manque d’alignement entre le service informatique et les activités commerciales.

Les priorités immédiates sont : l’amélioration de la relation entre le service informatique et les activités commerciales (71 %) et la réorganisation du service informatique en vue de mieux l’aligner sur les activités commerciales (66 %). Dans les services publics, l’analyse des données est considérée comme une condition préalable au développement de réseaux intelligents, dans le secteur manufacturier, elle est étroitement liée à la notion d’usine du futur, notamment en ce qui concerne la maintenance prédictive. L’étude a également fourni des profils sectoriels pertinents en matière de pratiques et comportements d’analyse sur différents secteurs industriels, dont les énergies et les services publics, les finances, l’administration, la production, la vente au détail et les télécommunications.

a-t-o-

 

 

Enregistrer

Enregistrer

A voir

Autonomy_350

Les transports modernes reviennent bientôt

Le succès de la première édition incite les organisateurs à remettre le couvert.