Accueil / IT Business / Communiqués / Des délais de mise sur le marché de nouveaux produits en inadéquation avec les attentes des consommateurs

Des délais de mise sur le marché de nouveaux produits en inadéquation avec les attentes des consommateurs

Résultats de l’étude State of Manufacturing de Winshuttle

Paris, le 3 novembre 2020 – Aujourd’hui, les consommateurs souhaitent se voir proposer un choix très étendu de produits adaptés à leur mode de vie. Face à une évolution constante de ces attentes, les entreprises doivent impérativement faire preuve de rapidité pour rester compétitives. Winshuttle a interrogé des professionnels, utilisateurs de systèmes ERP SAP chez de grands fabricants, afin de connaître plus précisément les pressions et les défis qu’implique pour eux la mise sur le marché d’un nouveau produit. Parmi les principaux enseignements, l’étude fait ressortir un véritable décalage entre la nécessité pourtant bien identifiée de lancer rapidement les produits et la lenteur des processus manuels qui y sont encore associés.

Entre 6 et 12 mois : un délai moyen de mise sur le marché beaucoup trop long
Si 74 % des participants à l’enquête State of Manufacturing de Winshuttle reconnaissent subir une pression pour accélérer le lancement de produits, 82 % d’entre eux affirment que la principale contrainte vient de la nécessité de satisfaire les préférences de leurs clients.

Dans sa précédente enquête de 2019, Whinshuttle révélait que 70 % des répondants faisaient état d’un délai de 6 mois, voire même plus de 12 mois pour 1/3 d’entre eux, entre la décision de lancer un produit et sa mise effective sur le marché. Une lenteur qui peut surprendre dans un contexte où la réduction du time to market est une nécessité pour garantir la compétitivité des entreprises.

Une complexité qui génère de la lenteur
Cette lenteur est tout d’abord due à la quantité de données à rassembler qui est potentiellement énorme : les matériaux ne représentant que la partie émergée de l’iceberg. Des nomenclatures, formules, listes de fournisseurs et de nombreuses autres data doivent être accessibles dans le cadre du lancement de la fabrication.

Or, cette collecte est complexe, compte tenu de la variété des processus et des données selon le type de lancement, la gamme de produits, la marque et la zone géographique. Des départements multiples dans l’entreprise, souvent 8 voire davantage, doivent fournir des données, dont certaines sont centralisées et d’autres spécifiques à un site.

Un mode de collecte de données archaïque
Lorsqu’on interroge les fabricants sur leurs méthodes de collecte, 60 % répondent qu’ils se servent d’un simple tableur et de la messagerie, quand 17 % utilisent encore des formulaires papier !

La masse des données, la complexité des processus et les méthodes manuelles, conjuguées aux pressions du marché, créent donc une situation critique pour les grands industriels. Nombre d’entre eux cherchent désormais à optimiser la gestion de leurs processus de lancement dans leurs systèmes.

Des solutions technologiques identifiées pour raccourcir les délais
La principale solution identifiée par participants à l’enquête pour améliorer le délai de lancement de leurs produits consiste dans la rationalisation de leurs processus manuels existants. Vient ensuite l’automatisation de la collecte et de la saisie des données directement dans leur ERP.

« Nous avons constaté l’impact spectaculaire que peuvent avoir l’optimisation et la numérisation des processus sur les délais de lancement dans un ERP SAP. Ils permettent à nos clients de raccourcir leur temps de cycles de 50 %, voire bien plus dans certains cas », souligne Sandrine Leon, Sales Director France, Belgique et Luxembourg chez Winshuttle.

À l’instar de tout projet de transformation couronné de succès, le mot d’ordre « d’abord optimiser, puis numériser » vaut donc pour la réingénierie des processus de lancement de produits. Or, ce n’est pas une mince affaire pour les fabricants, car cela implique le soutien de la direction, une collaboration transversale entre les équipes en charge de remonter les données et une bonne dose de gestion du changement.

L’optimisation et l’automatisation ne sont ni faciles ni facultatives
Toutefois, comme le montre un grand nombre d’études, la lenteur n’est aujourd’hui plus permise sur le marché. Au cours des 5 dernières années, les pressions économiques, les tendances démographiques et les avancées technologiques ont toutes contribué à donner à de petites entreprises, plus agiles, la possibilité de bouleverser le marché.

Avec des concepts originaux, elles soumettent les grands groupes industriels à une pression accrue pour lancer rapidement de nouveaux produits. Automatiser et sécuriser les processus de collecte et de traitement des données dans ce cadre ne peut et ne doit donc plus être une option !

Pour obtenir le rapport complet de l’enquête Winshuttle, rendez-vous sur www.winshuttle.com/npi

Découvrez comment sur www.winshuttle.fr.

A voir

Ilex International choisit le cloud AntemetA

Après une consultation mettant en jeu uniquement des acteurs européens, Ilex International, 1er éditeur français de logiciels de gestion des identités et des accès....