Accueil / IT Business / Communiqués / Deux pas en avant : Un moment important pour SailPoint avec l’acquisition d’Intello

Deux pas en avant : Un moment important pour SailPoint avec l’acquisition d’Intello

Si vous avez suivi le parcours de SailPoint au cours des 15 dernières années, vous verrez que leur approche de l’innovation a fait partie intégrante de la manière dont ils ont constamment fait évoluer la sécurité de l’identité. L’objectif est de répondre et de dépasser les besoins urgents de leurs clients en matière d’identité, année après année. Ils sont toujours des innovateurs, et SailPoint semble redéfinir la sécurité de l’identité à chaque phase de sa croissance.

Il n’est alors pas surprenant qu’ils soient de nouveau à pied d’œuvre, en commençant l’année 2021 par une acquisition importante qui accélère leur capacité à innover, en abordant un domaine très important de risque imminent pour l’entreprise d’aujourd’hui : la croissance rapide des applications SaaS, la façon dont elles se connectent aux données de l’entreprise et le fait qu’elles se développent souvent en dehors de l’organisation informatique traditionnelle. La société s’appelle Intello et a mis au point une plate-forme de gestion SaaS qui aide les entreprises à découvrir et à gérer toutes leurs applications SaaS, découvrant ainsi l’informatique fantôme qui échappe actuellement au contrôle de l’informatique.

Cette acquisition est essentielle pour de nombreuses raisons. La première raison est que l’on estime que d’ici 2022, près de 90 % des entreprises s’appuieront presque entièrement sur des applications SaaS pour gérer leurs activités. Comment protéger tout cela si vous ne pouvez pas voir où cela existe ou qui y a accès ? Avec Intello intégré à la plateforme d’identité SailPoint, les entreprises seront aidées à découvrir toutes ces applications SaaS et à en gérer l’accès, tout comme elles le font déjà pour leurs autres applications et systèmes critiques. SailPoint souhaite permettre à ses clients de courir, et non pour les forcer à marcher, alors qu’ils s’adaptent aux exigences du monde moderne.

Les entreprises ont de plus en plus tendance à manquer de visibilité sur les applications SaaS présentes dans l’entreprise et sur les personnes qui y ont accès. La main-d’œuvre d’aujourd’hui est beaucoup plus centrée sur les SaaS qu’elle ne l’était il y a un an, et de l’avis général, cette tendance va continuer à s’accentuer. Bien que la transformation numérique ait été préparée depuis des années pour de nombreuses organisations, la COVID-19 et le pivot mondial vers le travail virtuel ont accéléré la transformation à la vitesse de l’éclair.

Cette évolution vers le travail à distance a contraint de nombreux travailleurs, dans leur quête d’un travail plus intelligent et plus rapide, à télécharger et à utiliser des applications SaaS non approuvées à un rythme record, sans aucune surveillance de la part du service informatique (c’est le Shadow IT ou le Shadow Access).

Tout cela a contribué à créer un univers SaaS non gouverné et non protégé et représente une nouvelle zone d’exposition : le manque croissant de visibilité sur qui a accès à quelles applications SaaS (et aux données qu’elles contiennent). Dans cette nouvelle ère de l’informatique, la seule façon de protéger pleinement l’entreprise en Cloud d’aujourd’hui est d’abord de découvrir toutes ces applications SaaS cachées, puis d’appliquer les mêmes contrôles de gouvernance que ceux qui sont déjà en place pour le reste de leurs applications professionnelles critiques.

Grâce à cette acquisition, SailPoint aidera les entreprises à mettre en lumière la sécurité des identités de leurs applications SaaS non gouvernées, puis à appliquer à ces applications les contrôles de sécurité, de gouvernance et de coûts appropriés. J’ai été très impressionné – et un peu effrayé – de voir les lacunes qu’Intello a décelées chez ses clients : des plugins de messagerie non autorisés qui ont la capacité de lire et d’envoyer des e-mails de l’entreprise, des plugins inconnus pour les plates-formes de messagerie qui peuvent lire des messages, ou des accès non utilisés qui présentent un risque pour la sécurité – et qui coûtent à l’entreprise des dizaines de milliers de dollars par mois !

Comme au cours de la dernière décennie, cette nouvelle initiative témoigne de l’engagement de SailPoint à sécuriser l’entreprise numérique et à répondre aux exigences auxquelles elle doit faire face pour évoluer. À l’aube de 2021, SailPoint continuera à renforcer son offre de gouvernance du cloud pour les aider à accomplir cette tâche, ce qui les distingue en tant que leader du secteur. Encore deux pas en avant dans un marathon pour aider les organisations à rester en sécurité maintenant et, à l’avenir, quoi qu’il arrive.

Herve Liotaud,VP Western Europe, chez SailPoint

 

 

A voir

Une énergie intelligente pour des bâtiments intelligents

L'internet des objets (IoT) trouve sa place dans les maisons et les appartements, les immeubles de bureaux, les aéroports et les hôpitaux.