Accueil / Actualité / Devialet dégote le pactole

Devialet dégote le pactole

Le spécialiste national de l’audio vient de réunir 25 millions d’euros afin de booster son développement aux Etats Unis. Les souscripteurs appartiennent au cercle des parrains français de l’Internet : Marc Simoncini, Jacques-Antoine Granjon, Xavier Niel et Bernard Arnault. Devialet comptabilise maintenant 45 millions d’euros d’investissements depuis sa création. Devialet compte commercialiser son enceinte vedette la Phantom (1 700 euros) à l’international. Plusieurs ‘’influenceurs’’ américains ont ainsi reçu un exemplaire de cette Phantom. Créé en 2003 par des ingénieurs passionnés de Hifi, Devialet a généré un CA de 15 millions d’euros en 2014.

__ d_

 

Basée rue Réaumur au cœur de Paris, l’entreprise compte 70 employés répartis en cinq pôles : technique (R&D logicielle, technique, électronique), design et produit, opérations (industrie/logistique), finance et commerce. Les systèmes de la marque sont fabriqués en Normandie (oui c’est possible NDLR) et distribués via 288 boutiques dans le monde dont une dizaine en France. Une filiale a ouvert en 2013 à Singapour, une autre à Sao Paulo. «Nous visons un marché très morcelé qui pèse à peu près 1 milliard d’euros, dont 400 millions dans l’électronique. Nos clients sont beaucoup de particuliers, amateurs de hi-fi, de musique et des esthètes qui aiment les beaux objets» explique Quentin Sannié, l’un des dirigeants et fondateurs de l’entreprise.

 

_d_

A voir

az-1-

Un nouvel assistant juridique vole au secours des avocats

Deux éditeurs spécialisés des solutions informatiques pour les professions juridiques, s’associent...