Accueil / Actualité / Le digital porte le marché publicitaire

Le digital porte le marché publicitaire

Selon le Kantar, au premier semestre 2017, les recettes publicitaires nettes des médias enregistrent une très faible hausse de 0,1%, pour atteindre 5908 millions d’euros.

Premier constat, les médias dits traditionnels subissent un retrait des annonceurs au profit des nouveaux médias, à l’exception des imprimés sans adresse. Internet continue à porter la croissance avec 9,8%. L’affichage digital gagne 13,2%, l’affichage shopping, 9,4%. Le marché publicitaire cross médias référence 44 961 annonceurs soit 2% de plus qu’au premier semestre 2016. Si la presse capte 47% des annonceurs, les médias digitaux attirent le plus grand nombre d’intervenants avec un taux de présence de 59% (+3 points) pour le search et le display réunis.

La sphère digitale recrute le plus avec un progrès de 8% contre 5% en TV et une chute de 8% en radio. Sur l’année, le redressement du marché publicitaire se confirme avec une croissance globale estimée à 1,6%. Concernant les disparités entre les vecteurs de communication, on constate un arbitrage croissant en faveur du numérique. Il s’opère toujours bien sûr sur les segments traditionnels du display et du search, mais de façon encore plus prononcée sur le segment des médias propriétaires.

En effet, sans les médias propriétaires, le marché de la communication serait étale. Les médias propriétaires (2,9 Mds d’euros), en progression de 22% versus 2016, permettent à l’ensemble du marché de renouer avec une croissance significative de 1,6%.

ka

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

keyboa-380

Le marché des PC prend une nouvelle claque

Le pire est que les opérations de promotion habituelles à cette époque de l’année, comme la rentrée des classes n’ont eu aucune influence sur le commerce.