Accueil / Actualité / Comme disait l’autre : les routiers sont sympas

Comme disait l’autre : les routiers sont sympas

Après le silence calfeutré des salles de réunion, après le tamtam des plateformes de crowdfunding voici venue l’heure du vrombissement des camions.

A l’initiative des financiers de Sowefund, les levées de fonds s’opèrent sur les routes en semi-remorque. Le ‘’Fundtruck’’ prend la route pour la troisième fois en juin et en septembre. Les villes étapes sont Bordeaux (Bordeaux), Lille (14 septembre), Nantes (8 juin) et Paris (14 juin). Les startups en quête d’un financement compris entre 100 000 et cinq millions d’euros sont conviés à se présenter, ‘’pitcher’’ en langage startup. Une sélection de cinq startups est opérée à chaque étape de ce roadshow. Les présentations se font dans la rue devant des experts, les passants et des investisseurs. Le public est convié à questionner les entrepreneurs avant de désigner par scrutin (c’est de saison) sa jeune pousse préférée.

L’opération est financée par des partenariats avec les groupes Engie, Mediatransports, Raise et pour la première fois Price Water Coopers (PwC). D’ailleurs l’étape parisienne du 14 juin sera hébergée dans les locaux de l’auditeur.  « Nous sommes ravis que notre projet ait séduit les villes de Nantes, Bordeaux, Lille et encore unefoisParis.Les pépites en région sont nombreuses et c’est une belle opportunité pour elles de pitcher devant des figures emblématiques de l’entrepreneuriat et de l’investissement » se réjouit Benjamin Wattinne, fondateur duFundtruck. Les candidats sont conviés à faire parvenir leur dossier jusqu’au 21 mai à Sowefund via le site www.fundtruck.com.

FUND-2-

PW-2-

 

Enregistrer

Enregistrer

A voir

dorcel-1-

Le porno exige des qualifications de premier ordre

Le producteur de films pornographiques Marc Dorcel ouvre son incubateur le Dorcel Lab, dédié aux ‘’ startups osées’’.