Accueil / Actualité / Disparition, Ferdinand Piëch, manager inspiré de VW s’est éteint…

Disparition, Ferdinand Piëch, manager inspiré de VW s’est éteint…

C’est à la fois une figure de légende et un capitaine d’industrie ayant eu une influence exceptionnellement positive sur l’automobile au niveau mondial que pleure le groupe VAG.

DVSM, 28 août 2019. L’automobile, la plus importante de toutes ces « mobilités » en exergue dans les médias, vient de perdre l’un de ses dirigeants les plus illustres de son histoire.

Petit fils de Ferdinand Porsche, Ferdinand Piëch vient de disparaître subitement à l’âge de 82 ans. Il restera, avant de s’être imposé à la tête du groupe, comme celui qui fit Audi, qu’il avait pris en mains dès 1972. Aujourd’hui, et en dépit des problèmes que l’on connaît, l’entreprise qui flirte toujours avec la première place sur le podium mondial, emploie environ 660.000 salariés, et compte entre autre dans ses actifs les marques Volkswagen, Audi, Seat, Bentley, Bugatti, Lamborghini, Ducatti, Scania etc.

Certes, comme pour de nombreuses entreprises d’outre-Rhin, les débuts du groupe sont difficilement dissociables de la page la plus sombre de l’histoire de l’Allemagne. Il n’en reste pas moins bien réel que dès l’après-guerre, cette industrie aux mains de véritables patrons spécialistes et passionnés par l’automobile et l’industrie ont réussi à porter très haut la destinée des entreprises dont ils avaient la charge. Ferdinand Piëch était de cette lignée.

Source DVSM

 

A voir

La FICIME crée une charte pour la prévention du risque routier professionnel.

Un engagement fort de l’entreprise pour contrer la sinistralité routière professionnelle liée à des chiffres inquiétants.