Accueil / Actualité / Données, des différences de coût gigantesques selon les localisations…

Données, des différences de coût gigantesques selon les localisations…

Entre des valeurs misérables et des petites fortunes, le Gigaoctet mobile est loin d’être tarifé selon des barèmes comparables au gré des quatre coins du monde.

DVSM, mars 2019. Les paramètres qui influent sur le coût d’un banal Gigaoctet de données mobiles sont innombrables. Les infrastructures, les opérateurs (donc, la concurrence), les performances de réseaux, les pratiques dominantes, le potentiel de clientèle et les niveaux des pouvoirs d’achats donnent à cette matière première dématérialisée et de plus en plus essentielle dans la société de ce nouveau siècle l’occasion de s’afficher à des niveaux fort dissemblables. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce ne sont pas les territoires les mieux équipés qui bénéficient des meilleurs prix moyens. Tout simplement parce qu’ils sont aussi ceux dans lesquels les consommateurs sont les plus nombreux à vouloir utiliser les flux disponibles. Il y a même une sorte de logique à l’envers, que l’on connaît dans les produits pétroliers. Plus les individus en veulent, plus l’abondance est réelle, et plus les tarifs s’envolent.

Une enquête très révélatrice est proposée par l’opérateur Cable.co.uko.uk, un acteur majeur outre-Manche. De ses pointages au niveau planétaire, surgissent des situations pour certaines aussi inattendues qu’insolites, et en découlent des classements. En France, ce coût moyen est évalué à 2,99 dollars US. Les données sont de 2018. Pour d’évidentes facilités de comparaison, la devise utilisée est le dollar de nos cousins des USA. Avec ce niveau, l’Hexagone, classé au 62ème rang mondial (le premier dans le classement étant le moins cher), est, contrairement aux apparences, dans les plutôt très bien classés. A comparer, par exemple, avec la situation aux USA (classés seulement 182ème) avec une valeur moyenne de 12,37 dollars. Voici, en guise de premier regard, des niveaux comparés.

Ces quelques pays et leurs scores ne constituent qu’un survol. Il est cependant très commode d’en savoir davantage en CLIQUANT ICI pour accéder à une très intéressante carte du monde tout entier, intégralement interactive, et propre à générer étonnements et interrogations.

Source DVSM

A voir

Imprimantes 3D, des rayons se mettent en ordre de conquête. Enfin !

Depuis des années, on les voyait rôder, pistant les utilisateurs passionnés ou chevronnés, mais sans aller réellement au contact du plus grand nombre....