Accueil / IT Business / Dur troisième trimestre fiscal pour Samsung Mobile

Dur troisième trimestre fiscal pour Samsung Mobile

On ne va pas pleurer. Un chiffre d’affaires trimestriel de 18,5 milliards d’euros et des profits de 3,2 milliards d’euros ont de quoi faire baver d’envie la plupart des entreprises de la planète. Sauf que comparé au troisième trimestre 2013 (juillet à septembre), Samsung enregistre une baisse de 33% du CA et de 50% du bénéfice. « Malgré une hausse marginale des ventes en volume, les bénéfices de la division mobile ont reculé au terme des deux derniers trimestres, le prix moyen de vente des smartphones ayant décliné sous l’effet d’une baisse des prix des modèles les plus anciens et de la hausse des ventes de smartphones de gamme intermédiaire »  a expliqué Samsung dans un communiqué.

Le constructeur peut s’inquiéter. Samsung est toujours leader, mais ses parts de marché ont baissé de 8,2% (23,8% contre 32,5% à période comparable)*. Samsung a livré 78,1 millions de terminaux contre 85 millions en 2013, alors que dans son ensemble le marché à augmenter  de 25% (327,6 millions d’unités contre 261,7 en 2013). Pris au milieu de la nuée des constructeurs du monde Android, il assiste à la montée en puissance d’une armée de constructeurs chinois qui lui taillent des croupières.

Xiaomi est devenu le troisième constructeur de smartphones de la planète devant son compatriote Lenovo (hors Motorola) sans parler de Huawei, ZTE et d’une flopée de marques capables de proposer des modèles bien conçus à des prix très tirés. Son grand concurrent Apple s’en sort mieux grâce à son isolement et à sa capacité de littéralement fanatiser son public.

L’autre coréen LG a également retrouvé des couleurs avec des modèles très aboutis. Samsung est donc obligé de ferrailler sur tous les fronts, depuis l’entrée de gamme jusqu’aux modèles les plus onéreux. Et il devient chaque jour plus difficile de se distinguer de la concurrence, à moins d’engager des frais marketing considérables, en publicité et en promotions qui laminent littéralement les marges. La solution viendra peut-être du rachat de certains de ces marques surgies du néant depuis deux ans.

*Source IDC

Marché des smartphones au troisième trimestre 2014

Marque Volumes Q3/2014 (millions unités) Parts de marché Q3/2014 Volumes Q3/2014 (millions unités) Parts de marché Q3/2013 (%) VariationQ3/2014-2013 (%)
Samsung 78,1 23,8% 85 32,5% -8,2%
Apple 39,3 12% 33,8 12,9% 16,1%
Xiaomi 17,3 5,3% 5,6 2,1% 211,3%
Lenovo 16,9 5,2% 12,3 4,7% 38%
LG 16,8 5,1 12 4,6% 39,8%
Autres 159,2 48,6% 113 43,2% 40,8%
Total 327,6 100% 261,7% 100% 25,2%

A voir

DROP-1-

Dropbox lance le hors ligne sur Paper.

La nouvelle application mobile Dropbox Paper permet de travailler partout...