Accueil / Actualité / E3, la grand messe du jeu vidéo, virtuelle cette année, s’achève. Léger arrière-goût…!

E3, la grand messe du jeu vidéo, virtuelle cette année, s’achève. Léger arrière-goût…!

Les annonces furent nombreuses, avec de nouveaux jeux et de nouveaux opus. Et pourtant… L’activité ludique est à son niveau le plus élevé en CA, mais son profil se transforme.

 DVSM, 15 juin 2021. Demandez à votre voisin de palier s’il a entendu parler de l’E3 qui s’achève aujourd’hui. Le risque d’une réponse négative est grand. Et si ce proche habitant (ou habitante) s’épanche positivement, c’est qu’il ou elle est du vrai camp des gamers pratiquants. Une fraction de la population qui semble prendre de la distance avec le « tout public », qui joue numériquement aussi, mais avec moins de spécialisation, d’imbrication, plus de distance. Si, de cette édition, virtuelle pour cause de pandémie, les échos se font discrets, c’est à cause de ce repli antivirus, lequel dissimule cependant mal un autre paramètre : la participation plutôt symbolique des grands industriels du sujet, Sony, Microsoft (XBox) et Nintendo.

Certes tous à l’affiche lors de la soirée d’ouverture, et certains participant activement à l’effervescence des titres, cette attitude qui laisse au seul univers du soft le rôle de noyau dur de l’activité avait déjà été ressenti avant l’épidémie avec, comme dans de nombreux autres grands salons, au moins une grande défection très remarquée. En marge de cette observation, c’est la progression d’un entre-soi propre aux gamers qui mérite d’être soulignée. Dans l’océan des actualités de ce jeu, un profane ne peut plus rien comprendre, du E3 lui-même ou des chroniques audio, vidéo ou papier. Ce qui constitue une barrière au recrutement de nouveaux adeptes et donc nouveaux clients. Mérite l’attention.

Source DVSM

A voir

Elon Musk est attendu ferme au prochain virage… Passe ou casse…?

La solitude, ça n’existe plus. Quelques petites notes négatives viennent soudain rappeler que pour Tesla, le …