Accueil / Actualité / Écrans plats, Hisense en remet une couche et ose la double dalle.

Écrans plats, Hisense en remet une couche et ose la double dalle.

Écrans plats, Hisense en remet une couche et ose la double dalle.

 DVSM, 22 juillet 2019. Alors qu’un Américain foulait avec ses gros souliers le sol de notre satellite la lune, naissait au cœur de l’Empire du Milieu une startup orientée vers l’EGP. Vue au dernier CES de Las Vegas en janvier dernier, l’innovation du groupe chinois Hisense, désormais cinquantenaire, lui permet de venir se mêler à une farouche bataille. Certains parlent d’une astuce destinée à se glisser dans le concert des arguments du moment. En fait, c’est naturellement un peu plus qu’une ficelle. La méthode devrait redonner de l’oxygène au créneau de la dalle LCD, largement concurrencée par les OLED. Elle consiste à assembler très intimement deux dalles 65 pouces, une pour les couleurs, une seconde pour les niveaux de gris.

Ce qui débouche sur le ULED-XD, téléviseur de 65 pouces désormais lancé sur son propre marché et annoncé pour les mois prochains vers le vaste monde. Si des spécialistes insistent un peu lourdement sur le fait que, les dalles LCD étant devenues fort bon marché, la recette est aussi d’ordre économique, d’autres remarquent que les arguments de très fort contraste et de noirs plus noirs que noirs vont introduire dans des argumentaires que les chalands ne perçoivent qu’empiriquement une sorte de voie (et voix) en plus (en trop…?) entre OLED et Q-LED. Mais, comme le dirait tout acteur de toute activité économique, il faut bien faire quelque chose, non…?

Voici donc venir le concept dit « double dalle ».

Source DVSM

 

A voir

Assistants vocaux, vers une croissance qui semble bien timide…?

Coqueluche de la vie connectée, star des rayons et semblant de relais de croissance...