Accueil / IT Business / Parole d'entreprise / Edge Computing : 10 fonctionnalités dont tout constructeur de machines doit disposer

Edge Computing : 10 fonctionnalités dont tout constructeur de machines doit disposer

L’informatique en périphérie de réseau, alias l’Edge Computing, est un modèle informatique distribué qui opère à proximité du lieu où les données sont physiquement collectées et analysées, et non sur un serveur centralisé ou dans le cloud.

L’Edge Computing fédère des applications de contrôle et d’automatisation sur une plate-forme unique, tout en permettant à d’autres applications critiques de fonctionner sur cette même plate-forme. Il devient ainsi plus facile de développer des machines intelligentes connectées à l’Internet industriel des objets (IIoT) et d’ajouter des applications qui répondent aux exigences industrielles des clients, qu’il s’agisse de l’Industrie 4.0 et des usines connectées.

Ces 10 conseils ont pour but d’aider les fabricants de machines et les équipementiers (OEM) à choisir la plate-forme qui leur permettra de tirer pleinement parti de cette technologie.

1. Intégration d’outils de virtualisation
Les meilleures plates-formes d’Edge Computing sont dotées de machines virtuelles (VM) préconfigurées. Les constructeurs de machines doivent avoir la possibilité d’associer aisément leurs logiciels de surveillance et de contrôle à d’autres applications plus modernes, telles que la programmation d’automates (PLC), des logiciels de configuration de capteurs ou d’émetteurs, des systèmes d’archivage des données, des systèmes MES (Manufacturing Execution Systems), des outils analytiques, voire des solutions d’intelligence artificielle (IA) qui fonctionnent simultanément sur une seule et même plate-forme utilisant plusieurs VM. La conception des machines s’en trouve simplifiée et évite d’utiliser plusieurs ordinateurs. Par ailleurs, l’installation de clients légers dans une machine virtuelle augmente la flexibilité de la solution en permettant aux opérateurs de piloter des machines à distance à l’aide d’un téléphone portable, d’une tablette ou d’un ordinateur portable.

2. Une solution redondante…
Deux serveurs Edge Computing peuvent être configurés en tant que paire redondante, de sorte qu’en cas de panne de l’un des nœuds, l’autre prendra immédiatement le relais, sans interrompre le fonctionnement du logiciel de surveillance et de contrôle ou des autres applications.Les machines sont ainsi protégées contre les arrêts non planifiés. Un système nativement redondant s’impose comme la solution de choix,dans la mesure où il exécute ces différentes fonctions automatiquement, sans le moindre impact au niveau des applications, des scripts, des réglages complexes, de la configuration et de l’installation.

3. …évolutive et extensible
Une machine bien conçue doit être évolutive et extensible. En d’autres termes, elle doit pouvoir s’adapter aux besoins de l’entreprise et accueillir de nouvelles fonctionnalités et capacités sans qu’il soit nécessaire de modifier la conception, les composants ou l’architecture. Les plates-formes Edge Computing doivent elles aussi offrir ces avantages afin de s’intégrer naturellement aux machines.

4. Une sécurité intégrée pour protéger la propriété intellectuelle
Une plate-forme Edge Computing doit embarquer des fonctions de sécurité et être a minima conforme aux normes ISA/CEI 62443afin de gérer la sécurité des produits tout au long de leur cycle de vie et de prioriser les exigences en la matière : pare-feu hôte, ports USB restreints, authentification et intégration d’un annuaire actif, protocoles de communications sécurisés, et démarrage sûr et fiable.

5. Une plate-forme adaptée aux environnements industriels
Pour s’intégrer sans difficulté à une machine, une solution d’Edge Computing doit répondre aux exigences des environnements industriels et être suffisamment robuste pour fonctionner dans des conditions environnementales difficiles, dans des milieux où la température peut varier d’un extrême à l’autre, et à proximité d’équipements soumis à des vibrations élevées et de chocs continus.

6. Une grande facilité de gestion
L’Edge Computing est généralement défini comme un modèle informatique distribué, extérieur au centre de données. Cette définition inclut les plates-formes informatiques qui prennent en charge les exigences des technologies opérationnelles (OT),ainsi que des technologies de l’information (IT). Les plates-formes Edge Computing doivent être suffisamment faciles à utiliser pour qu’un technicien de terrain puisse les installer, les configurer, les déployer et en assurer la maintenance chez les clients.

7. Une source de recettes accrue
L’utilisation de composants externes et de capteurs sans fil non invasifs qui ne requièrent pas l’arrêt des équipements permet de créer rapidement un système de surveillance des machines ou des processus qui facilite l’accès à l’univers de l’usine connectée et donne aux entreprises les moyens d’amorcer leur processus de transformation numérique.

8. Une intégration aisée aux solutions d’entreprise et en cloud
La data est le nouvel or noir. L’Edge Computing permet aux machines de s’intégrer en toute fluidité et de transmettre de grandes quantités d’informations à l’entreprise et dans le cloud. Cette capacité d’intégration offre aux entreprises la liberté d’adapter leurs plans en fonction du marché ou des besoins de production, tout en révélant des informations jusqu’alors inaccessibles. L’Edge Computing permet également de résoudre les problèmes de latence et de bande passante qui surviennent régulièrement lorsque les informations sont transmises directement par des capteurs à l’entreprise et au cloud.

9. Une offre de services de cloud computing à distance
En plus du stockage sur disque local, les plates-formes d’Edge Computing doivent être en mesure de stocker les paramètres du système et les préférences des utilisateurs dans le cloud afin de simplifier les opérations de sauvegarde et de restauration système. Si vous déployez des plates-formes d’Edge Computing dans plusieurs machines et à des endroits différents, en particulier dans des sites isolés et entièrement automatisés, il est essentiel de pouvoir procéder aux tâches de sauvegarde et de restaurer du système entre le cloud et la machine.

10. Un support international
Une solution d’Edge Computing doit accompagner le développement international des entreprises ;si vos machines sont utilisées dans plusieurs pays, vos clients doivent bénéficier d’un support technique irréprochable, indépendamment du lieu où ils se trouvent.

Le marché très concurrentiel de la fabrication de machines, la recherche d’innovations et les besoins d’améliorations constantes se heurtent à des impératifs économiques. Seules les solutions d’Edge Computing de dernière génération peuvent apporter à votre entreprise des gains de coûts,ainsi que de nouvelles opportunités de revenus.

Visitez https://www.stratus.com ou suivez sur Twitter @StratusAlwaysOn et LinkedIn @StratusTechnologies.

Par Arnaud Kurowski, Responsable du développement commercial chez Stratus Technologies France

A voir

Bien préparer sa migration de SAP vers le cloud Azure

80 % des entreprises n’utiliseront plus les centres de données traditionnels d’ici 2025.....