Accueil / IT Business / Electronic Arts dans la tourmente

Electronic Arts dans la tourmente

Alors que l’éditeur vient de lancer début mars Sim City, qui s’est déjà écoulé à plus d’un million d’exemplaires en deux semaines selon l’éditeur. Electronic Arts connait pourtant bien des soucis…

En premier lieu, la chute vertigineuse du cours de son action. En effet, aujourd’hui, EA n’est valorisée en bourse qu’à 5,6 milliards de dollars, soit plus de trois fois moins qu’en 2007 (18 milliards). Trois fois moins également que son principal concurrent Activision Blizzard.

Ensuite, le directeur d’Electronic Arts John Riccitiello a annoncé sa démission. Il quittera le groupe le 30 mars. Une démission imputable aux mauvais résultats financiers du groupe américain, dont John Riccitiello assume être « 100 % responsable ».


John Riccitiello sera remplacé à titre transitoire par Larry Probst, président du conseil d’administration et ancien PDG du groupe de 1991 à 2007.

Enfin, le 18 mars dernier, EA annonçait avoir abaissé ses prévisions pour le quatrième trimestre et l’ensemble de son exercice 2012-2013 décalé, dont les résultats seront divulgués le 7 mai.

M.G

A voir

e-com-1-380

Le mobile affole littéralement les Chinois

Selon les observateurs d’eMarketer, l’an prochain les internautes chinois dépenseront 1 462 milliards de dollars en ligne, en hausse de 29% sur cette année.