Accueil / Actualité / Enceintes connectées, quel réel avenir pour ce succès du présent…?

Enceintes connectées, quel réel avenir pour ce succès du présent…?

Le demi-million de pièces vendues a été franchi.

Une question « radiophoniquement » célèbre s’impose: stop ou encore…?  Réponse peut commode à élaborer.

DVSM, octobre 2018 – Si l’on regarde du côté des analystes, pas de doute, c’est le « encore » et même le  « encore plus » qui tiennent la corde. Mais les histoires de succès de quelques saisons suivis de flops plus ou moins rapides ne manquent pas. Ce qui impose la prudence. D’une manière générale, c’est l’utilité (ou son absence) des produits qui en a provoqué l’érosion des ventes. Les assistants personnels, les cadres photos, peut-être les drones à l’heure présente se sont retrouvés face à cette justification plus ou moins évidente naissant dans l’esprit des chalands. Or, au risque d’aller à l’encontre de quelques certitudes, les bonnes raisons d’utiliser ces enceintes connectées, dont GfK relève qu’elles ont été vendues à plus de 500.000 exemplaires en France en un an, ne sont peut-être pas aussi solides qu’on l’imagine.

En fait, elles répondent (c’est le cas de le dire) à des usages fort différents. Ecouter de la musique, poser des questions et recevoir des réponses façon SIRI (que le smartphone ou la tablette assument à la perfection), diffuser des conversations « smartphoniques », en résumé, des fonctions qui n’ont rien d’exclusif, la plupart déjà utilisables par ailleurs, seront-elles suffisantes pour maintenir les volumes de diffusion observés pour l’heure. Certaines variantes intègrent des fonctions additionnelles qui ne modifient pas cette réalité.

Source DVSM

A voir

L’Europe sans frontières a désormais le vent des datas en poupe

Les mesquineries juteuses de la téléphonie voyageuse ont pris fin. Et les effets positifs sont sans appel...