Accueil / Actualité / Énergies: moins ils consomment, plus les clients payent…! Mauvais…!

Énergies: moins ils consomment, plus les clients payent…! Mauvais…!

Le très célèbre taux d’inflation n’a jamais été si bas. Et pourtant, les consommateurs constatent sur le front des énergies des envolées tarifaires multiples. Sans remède, mais pas sans arbitrages…

 DVSM, 16 juillet 2019. Il est devenu bien difficile d’observer et d’analyser les comportements de consommateurs dans l’ambiance économique d’aujourd’hui. Toutefois, le poids des nécessités énergétiques, pour les ménages comme pour les entreprises, donne à tous le sentiment d’un inexorable plongeon sans fin. Un phénomène qui s’accompagne d’un sentiment aigre-doux. Plus les consommateurs ont le sentiment de restreindre leur consommation*, plus ils voient les factures et quittances prendre du poids. Très sensible avec les carburants pour l’automobile, le ressenti négatif, qui n’est pas une sensation, mais une froide et lucide observation arithmétique, pèse sur le moral et les envies de consommer.

Ce qui se traduit par une tendance à la plus grande prudence pour les achats de biens durables, l’électronique de loisir comme l’automobile se retrouvant au cœur de ce Pot-au-noir. Signe des temps, alors que le marché de l’électronique grand public a chuté en CA au premier semestre 2019, l’outillage électrique a en revanche progressé de 5% (selon la FICIME), comme pour démontrer que les individus font plutôt des travaux par eux-mêmes. Un arbitrage dans les dépenses parmi d’autres.

* En éclairage, par exemple, les achats de lampes dites à économie d’énergie, vendues fort cher (la casse est redoutable), épouvantables pour la génération fluocompactes, plus efficaces en technologie LED, ne se traduisent au bout du compte par aucune économie concrète. Pour l’automobile, avec des véhicules consommant presque deux fois moins qu’il y a une quinzaine d’années, le plein et le kilomètre parcourus sont de plus en plus hors de prix.

Source DVSM

A voir

Jeux vidéo, tueries, guerre, armes, les critiques pourraient pleuvoir…

L'actualité soudain se charge en violences multiples....