Accueil / Actualité / Ennuis à la chaîne : après la pandémie, c’est l’heure de la pénurie. Pénible impression.

Ennuis à la chaîne : après la pandémie, c’est l’heure de la pénurie. Pénible impression.

Les imprimantes, multifonctions et consommables pris au piège des retombées du Covid et des évolutions de nombreux usages.

 DVSM, 16 mars 2022. On a beaucoup évoqué les soucis de l’industrie de l’automobile découlant des difficultés rencontrées sur le créneau des microprocesseurs et composants complexes. Si l’automobile est un pan majeur des économies de tous pays, il n’est pas le seul. D’autres domaines ont aussi souffert et souffrent encore. On le ressent dans le créneau de l’impression périphérique de la microinformatique. Récemment, IDC résumait ainsi, dans une vue d’ensemble sur le seul Vieux Continent, les points clés d’une situation à problèmes multiples. Le marché global des copies papier en Europe de l’Ouest a diminué de -28,6% en glissement annuel au 4ème trimestre 2021.

Les expéditions se sont établies à 3,81 millions d’unités. La valeur de marché du T4 2021 en Europe a reculé de -19,4% à 1,67 milliard d’euros. Les expéditions de jet d’encre ont diminué de -31% sur ce même trimestre, alors que les jets d’encre grand public dévissaient de -34 %. Toutefois, les jets d’encre pour les entreprises ont progressé de +8,4%. L’ensemble du marché en 2021 s’est contracté de -6,1%. Les expéditions globales de laser ont plongé de -12,5% en 2021, les expéditions de couleurs ont chuté de près de -14%,  les monochromes se repliant de -11,6%. De son côté, le front du jet d’encre ne s’est contracté que de -3,4%, le marché grand public glissant de -7%, le jet d’encre pro répliquant en 2021 en bondissant en revanche de +21,7%.

Il sera toutefois très difficile de faire des analyses pointues sur ces donnée et d’en tirer de véritables enseignements. Elle résultent en effet d’un croisement entre des pénuries sur certains produits et leurs composants, et des modifications dans les usages induits par la situation sanitaire. Qui plus est, les troubles géopolitiques qui se sont déclenchés il y a peu, et provoquent des dérèglements liés aux sanctions encore en évolution, font entrer l’ensemble du secteur dans une situation particulièrement inconfortable, dont les conséquences pourraient se révéler très négatives.

Source DVSM

A voir

CHERRY ET LE LABEL ECOLOGIQUE BLAUER ENGEL

Le « Blauer Engel » est le label écologique le plus connu en Allemagne et sa création remonte à 1978 (une première mondiale).