Accueil / Actualité / Entre course en tête et course sans tête, l’autonomie sur circuit…

Entre course en tête et course sans tête, l’autonomie sur circuit…

Si à Austin (Texas) se disputera un Grand Prix de Formule 1, une course bien plus futuriste donnera dans le même temps une réplique étonnante à Indianapolis.

 DVSM, 24 octobre 2021. Les amateurs de science-fiction vont être déçus. La technique leur vole un fantasme de plus…! Alors que le célèbre circuit texan d’Austin accueille cet après-midi un Grand Prix de Formule-1 (diffusé en clair sur C-News en soirée, décalage horaire oblige), la compétition la plus étonnante sera peut-être, au même moment, celle disputée à Indianapolis, autre lieu légendaire de la course automobile. Si des bolides s’élanceront très concrètement pour flirter avec les 250 km/h sur l’anneau où la course des 500 miles se dispute chaque année, ces automobiles ne seront pilotées par personne. Elles s’alignent en effet dans le cadre d’une compétition en plusieurs étapes, baptisée « Autonomus Challende » (et ici le Indy Autonomus Challenge) et qui ne réunit que des véhicules totalement autonomes.

Les équipes se composent de techniciens, d’assistants de course, comme dans la « vraie course », mais personne à bord, autre que des panoplies bardées d’intelligence artificielle et autres automatismes high tech. La compétition est en tous domaines le meilleur tremplin pour conduire les développements les plus aboutis. La course de ce dimanche d’automne laisse cependant filtrer une certaine angoisse teintée de nostalgie : et si, pour aller au bout de la démarché, le public dans les tribunes en arrivait un jour à n’être composé que de robots…! Sauront-ils seulement faire la hola…?

Source DVSM

A voir

En 9 mois de 2021, les APN reprennent un peu de vigueur, loin des scores du passé.

L'infernale dégringolade des ventes d'appareils photo semble enrayée.....