Accueil / Actualité / Entre l’Irlande et Apple, le torchon brule

Entre l’Irlande et Apple, le torchon brule

Déjà, l’Irlande a fini par son conformer aux injonctions de l’Union Européenne, et malgré une mauvaise volonté évidente, la Verte Erin négocie avec Apple le paiement d’un arriéré fiscal de 13 milliards d’euros. Et maintenant, voilà qu’une poignée d’Irlandais vient de contraindre Apple à renoncer à un investissement de 850 millions d’euros dans l’édification d’un data center annoncé en 2015. Apple avait prévu de construire le bâtiment près de Galway, au cœur de la magnifique région du Connemara chère à l’écrivain Michel Déon.

Les autorités locales déplorent la décision d’Apple qui leur coute 500 emplois qualifiés. Le centre était censé héberger les services en ligne d’Apple comme iTunes, Siri ou iCloud. Apple a préféré mettre les pouces devant l’obstination d’un micro groupe de trois écologistes locaux(!), déterminés à exploiter toutes les procédures possibles, jusqu’à la Cour Européenne de Justice pour annuler le projet. Malgré le soutien des autorités irlandaises et même des manifestations réunissant plusieurs milliers de personnes, Apple ne pouvait pas assumer une telle incertitude juridique.

Bon, rassurons-nous Apple ne quittera pas l’Irlande du jour au lendemain. Son siège Europe est implanté à Cork, la deuxième ville du pays et Apple emploie 5 000 personnes. Sur ces deux dernières années, le constructeur a investi 550 millions d’euros dans divers projets.  Apple semble privilégier désormais le Danemark pour édifier ses data centers. Le constructeur y possède déjà un data center et prévoit de mettre 900 millions d’euros dans un deuxième centre.

 

 

A voir

L’expression usuelle « bout du fil » ne veut plus rien dire

Ligne de vie, mort de ligne… La téléphonie de bien avant grand papa commence à mourir. Mais c'est peut-être idiot…