Accueil / Actualité / eSUB érige le cloud du bâtiment

eSUB érige le cloud du bâtiment

Basée à San Diego, la startup eSUB vient de lever cinq millions de dollars grâce à un tour de table structuré par les financiers de Revolution Ventures. eSUB propose aux industriels du BTP une solution de gestion de projets basée dans le cloud. Il s’agit d’améliorer ou de fluidifier les relations de travail. Selon William Rogers, le patron d’eSUB « tout le monde pense que les sous-traitants sont payés pour le travail qu’ils facturent, et non pour le travail qu’ils font. La plupart des gens ne savent tout simplement pas que 99% d’un projet sont réalisés par les fournisseurs et non par les donneurs d’ordre. »

Avant de créer eSUB, Rogers dirigeait un cabinet de consultants et d’avocats spécialisé dans ce secteur. Une grande partie de son activité était liée aux conflits entre les sous-traitants et leurs donneurs d’ordre, ce qui l’a incité à créer eSUB en 2008 afin de fédérer les parties prenantes à un projet de construction.  La bascule de cette plateforme collaborative vers le cloud répond à plusieurs urgences. Déjà, selon un rapport conduit par le Gartner, comparée aux autres secteurs économiques, l’industrie du BTP est littéralement à la traine dans les investissements technologiques, malgré la foison de solutions qui lui sont dédiées.  Avec les fonds levés, eSUB espère doubler de taille en embauchant cinquante nouvelles personnes.

eus-0-320

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

distri-1-

Distree#Connect revient en avril

La deuxième édition du salon des objets connectés se tiendra les 24 et 25 avril au Carrousel du Louvre.