Accueil / Actualité / Il était temps ! ContentSquare met les cyberconsos à nu

Il était temps ! ContentSquare met les cyberconsos à nu

L’agence marketing, spécialiste des parcours clients publie une étude sur l’attitude des acheteurs en ligne. L’étude veut comprendre pourquoi parmi des internautes de même profil, certainspassent à l’acte d’achat, tandis que d’autres abandonnent en cours de route. En somme faire en sorte d’améliorer les scores de closing en levant les freins liés à l’acte d’achat.  ContentSquare divise les cyberconsos en cinq catégories. Le Novice adore surfer sur les sites de e-commerce. L’étude affirme qu’il passe en moyenne 46% de temps en plus sur un site que les autres. Pourtant, cet internaute peut quitter instantanément la page d’accueil : s’il n’y trouve pas les informations qu’il recherche. Finalement, un novice sur deux seulement va jusqu’à la page produit. Finalement le Novice est un bon client. La moitié de ceux qui reviennent sur un site dégaine leur carte bancaire.

Deuxième profil, l’Exigeant. Celui-ci sait tellement ce qu’il veut que le passage à l’acte (le taux de conversion) est 28 fois inférieur à la moyenne. Il consulte 60% de pages en moins que la moyenne et passe 35 % de temps en moins à consulter les pages d’un site.10 % des Exigeants accèderont au panier au cours de la navigation. L’Econome qualifié de guerrier de l’économie représente 25 % des acheteurs. Il peut parcourir un site internet de fond en comble afin de trouver la meilleure affaire. Moralité il met deux fois plus de temps à consulter chaque page que la moyenne des utilisateurs. Attention prévient ContentSquare, l’acte d’achat est une ‘’ étape cruciale de l’Econome’’. L’affaire doit être ‘’transparente et fluide’’. Mais l’Econome est un fidèle qui revient en moyenne quatre fois sur un site. Et surtout quand ils sont convaincus, 80% passent à l’achat.

En e-commerce comme dans la vie, il faut rassurer l’Angoissé. Ce public représente 12 % des acheteurs. Mais à des conditions précises, 30 % des Angoissés consommeront au minimum deux pages concernant les services proposés au cours de la navigation. L’Angoissé exige des informations claires et détaillées. Et en plus, il prend son temps : il achète un bien ou un service après six visites minimum d’un site.  Le Flâneur aime se laisser tenter, juste pour e distraire. Le flâneur consulte pas moins de 60 pages en moyenne par session. Il est séduit par des visuels inspirants.Et surtout, un flâneur sur deux achète s’il atteint la page produit.

cs-1

ec-2

Enregistrer

A voir

esc-1-

Outscale débarque à Hong Kong

Le spécialiste des datacenters et des cloud de type IaaS, partenaire de Dassault Systèmes...