Accueil / IT Business / Communiqués / Étude : 70 % des talents de l’IT estiment que le Brexit aura un impact négatif sur l’industrie IT du Royaume-Uni

Étude : 70 % des talents de l’IT estiment que le Brexit aura un impact négatif sur l’industrie IT du Royaume-Uni

Alors que la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne a une nouvelle fois été repoussée, Hired, la plateforme de recrutement spécialisée dans les métiers de la technologie a interrogé, dans le cadre de son « Étude de l’impact du Brexit sur le secteur de l’IT », 1010 talents de l’IT pour recueillir leur ressenti vis-à-vis de de la sortie éventuelle de l’Angleterre de la Communauté Européenne et mesurer l’impact que celle-ci pourrait avoir sur leur carrière.

70 % des talents IT ayant participé à cette étude pensent que le Brexit aura un impact négatif sur l’industrie et l’économie de la Tech au Royaume-Uni. Les britanniques restent légèrement plus optimistes que leurs voisins européens car 69,85% pensent que le Brexit aura un impact négatif sur le secteur technologique de la région contre 79,47 % pour le reste des répondants non anglais.

En ce qui concerne l’impact du Brexit sur la carrière, la compétitivité salariale ou encore sur la santé du secteur technologique au Royaume-Uni, plus de 60 % des participants à l’étude se sont déclarés concernés voire très concernés. Par ailleurs, 80 % se sentent préoccupés par le dernier critère de la prospérité du secteur.

« Paradoxalement, nous trouvons intéressant de constater que les talents IT ne travaillant pas au Royaume-Uni sont les plus nombreux à estimer que le Brexit pourrait avoir un impact positif puisqu’ils sont 14 % à le penser contre 8 % pour leurs homologues britanniques. » commente Antoine Garnier-Castellane, Directeur, Hired France.

En moyenne, les talents de l’IT britanniques sont plus nombreux à se dire concernés et très concernés par l’impact que pourrait avoir le Brexit sur leur carrière (59%) et sur la compétitivité de leur salaire (67%) que leurs homologues travaillants ailleurs en Europe. Les talents non britanniques sont en effet 37% à se dire concernés par l’impact que pourrait avoir le Brexit sur leur carrière et 41% par celui qu’il pourrait avoir sur la compétitivité de leurs salaire

Quelle que soit l’issue du Brexit et l’endroit où ils se trouvent, les talents de l’IT restent très attentifs à son évolution. Toutes localisations confondues, plus de 50 % des talents IT interrogés estiment que le Brexit aura un impact sur leur carrière alors que 25 % ne sont pas certains qu’il n’en aura pas. Ces chiffres sont par ailleurs relativement similaires pour les personnes travaillant au et en dehors du Royaume-Uni même si les non-Britanniques semblent légèrement moins concernés avec 45 % d’entre eux estimant qu’il y aura un impact contre 53% pour les Britanniques.

Méthodologie

L’étude Hired Brexit Impact a été conduite, via internet (Survey Monkey), auprès de 1010 talents de l’IT référencés sur sa plateforme au et en dehors du Royaume-Uni. Ils ont été interrogés entre le premier et le 5 avril 2019 sur 4 questions. 85,05 % (859) des répondants à cette étude vivent outre-Manche et 14,95 % (151) ailleurs en Europe.

A voir

Worldline électrise les trajets avec une nouvelle solution de paiement pour le rechargement des véhicules électriques

WL Easy EV relève le challenge de la recharge des véhicules électriques avec une solution omnicanale pour l'Europe...