Accueil / Actualité / EveryChecklutte contre les faux CV

EveryChecklutte contre les faux CV

La startup parisienne EveryCheck spécialisée dans la vérification de références avant embauche, annonce une levée de fonds d’un montant de 200.000 euros, réalisée auprès de particuliers, à hauteur de 170 000€, et de la BPI. La start-up prévoit des investissements dans la R&D, le marketing et entend renforcer ses équipes (10 embauches prévues en 2017). EveryCheck veut créer un service de vérification inspiré des modèles anglo-saxon sur le marché européen pour limiter les risques de mauvaises embauches.« 65% des CV vérifiés par EveryCheck à ce jour présentent au moins une information frauduleuse. La vérification est donc un enjeu majeur pour les entreprises ! 2 tiers de nos clients nous avouent ne pas vérifier les diplômes et/ou informations annoncées par un candidat alors même qu’une mauvaise embauche coûte minimum 6 500 euros à l’employeur.

Lors de la création d’EveryCheck, nous sommes partis du constat que la France a énormément de retard par rapport aux pays anglo-saxons en matière de « background-check », raison pour laquelle nous avons comme challenge de créer une formule compatible avec l’environnement légal (la CNIL), le marché et les habitudes Française » atteste Yohan Zibi, Fondateur d’EveryCheck. Une vérification réalisée sous 48h est facturée 59 euros HT. Après deux années, EveryCheck travaille avec une vingtaine d’entreprises. La société emploie huit personnes et compte réaliser un CA de 400 000 euros cette année.

every-1-

 

Enregistrer

Enregistrer

A voir

bori-2-

Elon Musk s’intéresse au métropolitain

Le patron de Tesla n’a pas fini de vouloir révolutionner les transports...