Accueil / Actualité / Facebook se montre curieusement conciliant

Facebook se montre curieusement conciliant

Le réseau des réseaux veut séduire les médias et les agences de communication, et les autorise désormais (et pour l’instant) à poster directement leurs contenus sponsorisés sur son site, sans transiter par ses offres publicitaires jusqu’ici obligatoires. Facebook exige juste de valider ces publicités comme ‘’acceptables’’. Comment expliquer une telle mansuétude ? Facebook a expliqué avoir « pendant longtemps, joué un rôle dans la distribution. Mais nous voulons faire gagner de l’argent à nos partenaires, selon une demande qu’ils nous adressent depuis longtemps. » Ces publicités seront identifiées par un sigle spécial. Facebook estime probablement que tout le monde doit profiter de la manne publicitaire. Lui bien sûr, mais aussi les éditeurs et les web agencies qui doivent gagner leur vie dignement, au moins pour perdurer et l’entretenir. Facebook désire également mettre au point de nouveaux outils afin de mesurer plus précisément l’engouement des ‘’consommateurs-utilisateurs’’ pour une publicité ou pour une marque.

facebook

A voir

BP-1-

French Tech Accélération réalise son dixième investissement

Le Fonds French Tech Accélération géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir...