Accueil / Actualité / Faut-il flipper pour Facebook ?

Faut-il flipper pour Facebook ?

Au moindre frémissement, les analystes produisent des points de vue et des réflexions toutes plus savantes les unes que les autres. Ainsi, la baisse de 20% du bénéfice trimestriel du géant des réseaux sociaux fait l’effet d’un tsunami dans la communauté financière. Il est vrai aussi que les financiers s’attendaient à un chiffre d’affaires meilleur que celui finalement réalisé. Mais bon quand on regarde de près, les résultats laissent entrevoir des promesses de gains époustouflants. Déjà, si le profit est en baisse, Facebook encaisse tout de même 509 millions de dollars de bénéfice net, ce qui ferait le bonheur d’environ 99% des entreprises de la planète.

_fb_mz

Les analystes misaient sur un CA de 3,56 milliards de dollars, mais s’élève finalement à 3,54 milliards de dollars, en hausse de 42% ( !) sur la même période de 2014. Facebook a ainsi fait beaucoup mieux que compenser la hausse du dollar qui aurait dû pénaliser davantage ses comptes. La publicité, 3,32 milliards de dollars représente l’essentiel du chiffre d’affaires, avec une part considérable de la communication sur mobile : 73% contre 69% au quatrième trimestre. Par contre Facebook est engagé dans une course à l’armement considérable : les investissements ont augmenté de 83% sur un an, soit un montant de 2,61 milliards de dollars.

____facebook__

 

Facebook a d’ailleurs prévenu que ses investissements vont continuer d’augmenter pour un montant non précisé entre 50 et 70%. Facebook a également dépensé 1,06 milliard de dollars en recherche et développement. Autre chiffre quasiment hallucinant : Facebook compte aujourd’hui 1,44 milliards de membres dont les deux tiers se connectent chaque jour ! Et pourtant, visiblement très chagrins les boursicoteurs ont suffisamment cédé d’actions pour que le cours accuse une baisse de 0,74%. Bref.

A voir

cap-1-

Capgemini lance sa semaine de l’innovation

Du 25 au 29 septembre, dans 24 villes de 14 pays, la SSII organise sa huitième ‘’Capgemini Week of Innovation Networks’’.