Accueil / Actualité / Que faut-il retenir de la dernière Keynote d’Apple ?

Que faut-il retenir de la dernière Keynote d’Apple ?

Principale quatre éléments. D’abord le 13 juin, face à quelques 7 000 développeurs, Tim Cook a consenti à donner quelques chiffres intéressants pour les analystes. Aujourd’hui l’Apple Store compte deux millions d’applications. La barre des 130 milliards de téléchargement vient d’être franchie. Apple Music a déjà séduit quinze millions de clients. 15 millions X 10 dollars X 12 mois = 1,8 milliard de dollars de chiffre d’affaires supplémentaire par an. Moralité, Apple Music profite d’améliorations sensibles comme son design, son ergonomie, et l’affichage des paroles des chansons, de quoi lui permettre de continuer de rafler des clients et de mettre à mal des spécialistes comme Spotify et Deezer.

Deuxième point à retenir, ceux qui attendaient des nouveaux matériels devront attendre la rentrée. Pas de MacBook, pas nouvelle box TV…  Non, ce 13 juin était exclusivement dédiée aux solutions. Donc troisième présentation essentielle de cette keynote, l’Apple Watch gagne un nouvel OS, baptisé Watch OS3 qui joue sur l’ergonomie. L’OS gagne en rapidité. Un système Dock permet de basculer d’une application vers une autre, plus rapidement. Un simple toucher-glisser permet de changer de cadran. Une nouvelle application, Watch Face mesure l’activité physique pendant la journée. Enfin, une fonction SOS permet d’envoyer des appels au secours depuis la montre, en Wi-Fi ou par son iPhone. Le message affiche la localisation et la fiche médicale de l’utilisateur.

MacOS Sierra succède à El Capitan. La nouvelle fonction AutoUnlock démarre l’ordinateur en dispensant de renseigner le mot de passe. L’OS intègre un nouveau gestionnaire de stockage.  Les documents contenus par le Desktop sont copiés sur tous les appareils utilisant le même compte. Quand le disque est presque plein, l’utilisateur envoie les versions les plus anciennes ou les moins utilisées des documents dans le Cloud.Une simple bouton Buy with Apple Pay et on s’authentifie grâce à Continuité et sa Watch ou son iPhone. ApplePay sera rapidement disponible en France. Tant mieux. L’utilisateur pourra en profiter en se servant du lecteur d’empreintes digitales. Mais surtout, Mac OS profite de l’arrivée du pilote de commandes Siri. Il sera ainsi beaucoup plus simple de retrouver un document ou d’accéder à une application.

Enfin, les smartphones vont profiter d’iOS 10. Le nouveau Siri peut réaliser certaines tâches automatiquement à la place de l’utilisateur comme répondre à certains SMS. Retenons parmi les plus de l’OS, une nouvelle ergonomie et surtout la mise à jour de l’applications Photos qui profite de solutions ergonomiques comme la recherche d’image avec Mémorise ou de visualiser ses photos sur une carte unique et thématique, à la manière d’Instagram.

aple

 

 

A voir

az-1-

Un nouvel assistant juridique vole au secours des avocats

Deux éditeurs spécialisés des solutions informatiques pour les professions juridiques, s’associent...