Accueil / IT Business / Economie - Stratégie / La FCC veut la peau de la neutralité du Net

La FCC veut la peau de la neutralité du Net

Le 14 décembre, la Federal Communications Commission qui régule les communications aux Etats-Unis décidera la fin de la neutralité du Net.

Le patron de la FCC, Ajit Pai a distribué un mémo aux membres de la commission intitulé curieusement ‘’Restoring Internet Freedom Order’’.

On ne savait pas qu’il fallait restaurer un ordre quelconque et comprenne qui pourra. Mais peu importe, sur Internet comme ailleurs, il s’agit de détruire une règlementation prise sous l’ère Obama qui obligeait les fournisseurs d’accès de garantir un accès ouvert à leurs réseaux pour tous les contenus digitaux. En l’occurrence, Obama avait juste renvoyé dans leurs buts les opérateurs de télécommunication qui veulent assujettir économiquement le trafic Internet.

Après le 14 décembre, les propriétaires des tuyaux pourront organiser le trafic de data, de voix et de vidéo en fonction de leurs priorités … essentiellement financières.  Peu importe les conséquences sur la totalité du secteur des technologies. Peu importe que la nouvelle réglementation conforte et enrichisse encore davantage les multinationales du Web.

Les FAI vont faire régner la loi et l’ordre. Avec l’hypocrisie qui caractérise des actions aussi nocives, Ajit Pai demande seulement aux opérateurs de télécommunication de proposer des tarifs clairs à leurs clients qu’il s’agisse de particuliers ou d’entreprises. Bon, Ajit Pai et son patron de la Maison Blanche n’ont pas encore gagné la bataille.

La révolte gronde jusqu’au Sénat des Etats-Unis. « Aujourd’hui, la FCC menace d’enterrer l’Internet tel que nous le connaissons, a affirmé le sénateur Michael Schatz. Si cette réglementation est adoptée, c’est la manière même dont les Américains s’informent, regardent des films et écoutent de la musique est littéralement menacée. En cassant la neutralité du Net, la FCC confie aux fournisseurs d’accès le contrôle total du Web. Les choix et les accès seront forcément réduits et limités. »

fc-1

 

A voir

delivr-1-

Deliveroo bat des records de croissance

La société britannique de livraison de repas a été désigné au cours de la 17ème édition du Technology Fast 500 EMEA...