Accueil / Actualité / Fibler sécurise l’activité des indépendants

Fibler sécurise l’activité des indépendants

Fibler la plateforme des indépendants. Prenez le cas de deux frères, Henri et Charles Najjar. Le premier exerce au barreau de Paris, le second distille des conseils financiers depuis Milan. Comme des centaines de milliers de travailleurs indépendants, Charles et Henri vendent donc trois choses : du savoir, des conseils et leur temps. Question commune à ces centaines de milliers d’indépendants, comment s’assurer d’être rémunéré et surtout de l’être en date et en heure  Combien de factures restent en souffrance pendant des semaines ou pire ? Trop, bien sur. Et que faire pour accélérer les processus de règlement ? A part demander gentiment, pas grand-chose à moins de vouloir se fâcher avec ses clients, malgré l’excellence du travail effectué ou du service rendu.

Le paiement à l’acte

Le problème est d’autant plus grave en France où comme chacun le sait les délais de paiement sont montés sur une catapulte à retardement, problème encore accentué par la crise du Covid. Les deux frères ont donc imaginé une plateforme, Fibler ou fibre en français, qui permet de fédérer indépendants et donneurs d’ordre. Habituellement, les indépendants s’inscrivent sur des plateformes, rémunérées ou pas, qui permettent à des entreprises de les repérer et de les sélectionner. Fibler adopte une démarche complètement inverse. Les indépendants s’inscrivent, créent leur espace virtuel, et font en sorte de fédérer leurs clients autour de la plateforme.

Fibler met donc à la disposition de ses adhérents une panoplie complète de méthodes de communication, vidéo, documents, fichiers audios, en exploitant la plus grande variété possible de solutions. Le tout assorti d’une méthode de paiement hautement sécurisée. Avant d’entrer en lien avec son fournisseur, le client indique ses coordonnées bancaires, et une fois le rendez-vous achevé, le système établit une facture, débite le client et crédite le consultant.

Il aura fallu deux ans aux frères Najjar pour mettre la plateforme au point. Aujourd’hui après six mois pleinement opérationnels, la plateforme se développe sereinement. Fibler compte aujourd’hui une cinquantaine d’espaces opérationnels avec des flux de communication en pleine croissance. Et si cinquante espaces, du coach sportif au conseil informatique, en passant bien entendu par l’expertise financière et le conseil juridique, Fibler ne tient pas non plus à s’ouvrir en grand. Les entreprises présentes sont sélectionnées selon un scoring serré.

La qualité plutôt que la quantité à l’inverse de tous les préceptes de l’économie Internet qui privilégient l’effet de masse. Et comme la question vous brule les lèvres, l’adhésion et la mise à disposition d’un espace numérique sont offerts, la plateforme se rémunère par une commission de 20% sur les transactions qui lui sont reversées à chaque opération facturée. Simple et efficace.

 

A voir

L’impact de l’IA dans le e-commerce B2B : limites et alternatives

L'intelligence artificielle joue un rôle clé dans les plans de transformation numérique.