Accueil / IT Business / Firefox trouve des partenaires

Firefox trouve des partenaires

Soyons honnêtes: Firefox OS constitue davantage un objet de curiosité polie qu’un succès de masse. Il faut dire qu’avant de dénicher un smartphone doté de l’OS conçu par Mozilla, l’amateur de technologies pointues devra parcourir les linéaires de nombreux magasins. Mais, progressivement Firefox arrive à convaincre les marques et les opérateurs du bienfondé de son écosystème.

A Barcelone, le président de Mozilla, Li Gong, a souligné les progrès de l’OS : « Il y a deux ans, Firefox OS était une promesse. En 2014, nous avions pu montrer que Firefox OS s’étendait sur un large panel de prix et de types d’appareils. Aujourd’hui, nous célébrons des douzaines de lancements réussis sur plusieurs continents, l’adoption de Firefox OS au-delà des mobiles, ainsi que l’intérêt et l’innovation grandissants autour de la seule plate-forme mobile vraiment ouverte. Et nous sommes fiers d’annoncer que trois fournisseurs majeurs de puces contribuent à l’écosystème Firefox OS. »Firefox OS est dans plus de 40 marchés l’année prochaine et 17 smartphones.


Mozilla, KDDI,  LG U+, Telefonica et Verizon Wireless collaborent pour créer une nouvelle catégorie de smartphones Firefox OS. Le lancement d’une gamme complète est prévu pour l’an prochain.  L’opérateur Orange va pousser des modèles sous Firefox sur 13 marchés, en Afrique et au Moyen-Orient. L’offre numérique Orange Klif commence à 35€, incluant les données et établissant une nouvelle référence de prix, qui va jouer le rôle de catalyseur pour l’adoption des smartphones et des données dans la région.

Le smartphone 3G Firefox OS est une exclusivité Orange et sera disponible au deuxième trimestre.  Le constructeur (chinois) Alcatel OneTouch lance ainsi l’Orange Klif, un smartphone dual SIM, doté d’un appareil photo de deux mégapixels ainsi qu’un emplacement pour carte micro-SD. Il permet la navigation sur le Web. Le mobile est animé par un processeur MediaTek.

A voir

PADA-350

Une nouvelle tuile tombe sur SFR

Patrick Drahi ne mécontente pas seulement ses salariés et ses concurrents...