Accueil / Actualité / Les Français souscrivent au développement numérique

Les Français souscrivent au développement numérique

La SSII Sopra Steria épaulée par l’institut Ipsos publie son troisième Baromètre Digital Gouv’ 2017 qui mesure la transformation numérique de quatre états européens vue par leurs citoyens(Allemagne, France, Norvège et Royaume-Uni). L’étude est conduite auprès de 4 000 citoyens.

Première leçon, une majorité des citoyens estime que le développement des services numériques de l’Etat et de l’administration est avancé.
La Norvège (75%) devance la France (66 %) et le Royaume-Uni (64 %). A peine 42 % des Allemands pensent que la transformation numérique est avancée dans leur pays. Dans les trois premiers pays, 83 à 85% des citoyens reconnaissent qu’il y a de plus en plus d’outils et de services à leur disposition.

Ces outils et services sont de plus en plus faciles à utiliser pour 66 % des Français et des Britanniques, et 76 % des Norvégiens. Les Allemands sont critiques : 56 % d’entre eux pensent que les outils et services numériques sont plus nombreux, 43 % qu’ils sont de plus en plus faciles à utiliser.

Les services digitaux du service public sont jugés aussi bons que ceux des entreprises privées par 70 % des Français, 66 % des Britanniques et 60 % des Norvégiens.  La fiscalité est identifiée comme un domaine d’excellence numérique. 84 % des Français interrogés jugent qu’il s’agit du domaine le plus avancé, devant la sécurité (65 %).  A noter que d’autres administrations sont à la traine, comme la justice ou la police, et que l’utilisation des services publics en lignereste occasionnelle pour les citoyens européens : une fois tous les 6 mois ou moins pour 73 % des Français, 83 % des Britanniques, 70 % des Norvégiens et 90 % des Allemands.

Autre point positif, la transformation numérique est une priorité pour tous, à condition qu’elle simplifie la vie. Plus de 70%de citoyens européens estiment que le développement des services numériques publics est prioritaire, dans les secteurs de la santé, de l’emploiet de l’état civil, soit es évènements qui se répètent régulièrement. 48% des Français désirent la mise en place d’un guichet numérique unique, pour accéder à l’ensemble des services administratifs. Les citoyens souhaitent des services qui leur permettent de limiter leurs déplacements, de réaliser leurs démarches quand ils le souhaitent et de gagner du temps.

Autre point positif, dans les quatre pays, 68 à 77 % des citoyens estiment que le gouvernement a la volonté de faire avancer les choses. Et en France, 46% des citoyens sont convaincus que le gouvernement y parviendra. 90% des gens des quatre pays scrutés souhaiteraient utiliser davantage de services en ligne, effectuer plus de démarches par Internet. Cet enthousiasme est propre à l’ensemble de la population, sans distinction géographique, de sexe, d’âge ou de profession.
« La digitalisation de nombreux services de l’État est largement désirée par les Français et le gouvernement n’a pas à rougir de la situation actuelle. En revanche, il existe de grandes disparités par secteurs et c’est à un développement d’ensemble que l’État doit veiller, notamment là où il y a du retard par rapport aux attentes » a souligné Brice Teinturier, directeur général délégué France d’Ipsos.

isp-1-

tab2

A voir

Quand des drones volent plus bas que les pâquerettes…

Il y a drone et drone. Problème de vocabulaire...