Accueil / Actualité / Free pourrit la fin d’année de ses concurrents

Free pourrit la fin d’année de ses concurrents

Du 1erau 6 décembre, l’opérateur et son compère Vente-privee.com organisent une promotion exceptionnelle. Moyennant 2,99 euros par mois pendant un an, les consommateurs profiteront d’un abonnement plein et entier d’un forfait Free commercialisé normalement 19,99 euros par mois.Les clients devront également payer 10 euros leur nouvelle carte SIM. Après un an, les clients acquitteront le tarif normal. Les clients d’autres opérateurs peuvent demander la portabilité de leur numéro. Sont exclus ceux qui ont déjà bénéficié d’une promotion Free Mobile sur Vente-privee.com au cours des 13 derniers mois et ayant résilié cette offre depuis le 1er octobre dernier. A noter que s’ils sont clients à la box Free, ils profiteront d’une remise de 4 euros sur le forfait normal. La fin d’année est en général propice aux opérations promotionnelles chez les opérateurs de télécommunication. Sur ce coup, Free fait très fort et il faudra étudier de près les résultats de cette campagne.

L’offre Free couvre donc :

  • Les appels illimités vers les mobiles en France métropolitaine, Etats-Unis, Canada, Alaska, Hawaï, Chine et DOM.
  • Les appels illimités vers les fixes en France métropolitaine et une centaine de destinations.
  • Les SMS illimités en France métropolitaine et vers les DOM.
  • Les MMS illimités en France métropolitaine.
  • Les SMS illimités depuis les DOM et la zone Europe, y compris vers les clients des opérateurs mobiles français.
  • FreeWiFi illimité.
  • 50 Go en Internet 4G et 3Goen 3G (débit réduit au-delà)
  • Gratuité des appels depuis l’étranger 35 jours par an (Union Européenne(3), Etats-Unis, DOM, Canada, Israël, Australie, Norvège,Islande et Afrique du Sud) : appels, SMS/MMS illimités par destination et Internet 3Go (décompté du forfait) en3G.

fr

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

keyboa-380

Le marché des PC prend une nouvelle claque

Le pire est que les opérations de promotion habituelles à cette époque de l’année, comme la rentrée des classes n’ont eu aucune influence sur le commerce.