Accueil / Actualité / Les GAFA & co déclarent la guerre à la terreur

Les GAFA & co déclarent la guerre à la terreur

Le « Global Internet Forum to Counter Terrorism » a décidé d’entendre les pouvoirs publics qui les invitent de manière pressante à contrôler les contenus publiés sur leurs sites et rejeter la propagande des guerriers de l’Islam et autres organisations terroristes. Ce Forum mobilise notamment Twitter, Facebook, Google et YouTube, Microsoft et d’autres grandes firmes de la Silicon Valley. Les membres du consortium ont déclaré : « en travaillant ensemble, en partageant les meilleurs outils technologiques et opérationnels élaborés par nos entreprises individuellement, nous pouvons avoir un impact plus conséquent sur la menace que constitue le contenu terroriste en ligne. »

Par communiqué repris par l’Agence France Presse, le Forum a expliqué vouloir « formaliser et structurer les axes de collaboration existants ou à venir entre nos entreprises.  Les associés envisagent de collaborer avec d’autres entreprises, des startups en particulier ainsi qu’avec « des groupes issus de la société civile, des universitaires, des gouvernements et des organisations comme l’Union européenne et les Nations Unies. » Sous couvert de la sacro-sainte liberté d’expression, il aura fallu du temps pour que les sociétés de technologies prennent toute la mesure du problème, mais aujourd’hui elles se mobilisent vraiment. La propagande terroriste est considérée comme « un challenge critique. »

 

so-380

 

 

 

Enregistrer

A voir

Autonomy_350

Les transports modernes reviennent bientôt

Le succès de la première édition incite les organisateurs à remettre le couvert.