Accueil / Actualité / Les GAFA, et quelques autres commencent à trembler

Les GAFA, et quelques autres commencent à trembler

Accusés de propager les discours de haine, le racisme et les appels au meurtre, certains grands du Web, Twitter, Facebook, Microsoft et YouTube (donc Google)annoncent la signature d’un « code de conduite ». Il s’agit d’engagements destinés à combattre la propagation de discours illégaux en Europe, les géants du Web se réfugiaient jusqu’ici derrière la sacro-sainte liberté d’expression prônée par la constitution américaine. La multiplication des procédures a eu raison de ce drapé de vierge effarouchée. Le code comprend douze engagements comme l’examen en moins de 24 heures d’un problème signalé et si nécessaire la réalisation d’un travail de modération qui peut aller jusqu’ rendre inaccessible des contenus qualifiés de haineux. Le code a aussi l’objectif de renforcer les liens entre les entreprises signataires et des associations afin de promouvoir des actions contre les discours de haine sur Internet.

Ces associations seront même désignées comme ‘’reporters fiables’’ et soutenues afin « d’apporter des signalements de haute qualité ». L’objectif est de créer un « réseau représentatif » de « trusted reporters » dans l’ensemble de l’Union Européenne. Ce n’est pas la première fois que les plateformes s’engagent dans la lutte contre la haine. Mais pour l’instant l’absence d’efficacité de leur travail de modération a fait douter les associations antiracistes de leur sincérité. Nombre de procédures sont d’ailleurs en cours.  Sans parler de la crainte réelle ou relative du sort de ces procédures, Facebook, Microsoft & co constatent que leur réputation est tout simplement en jeu. Personne ne désire être désigné comme complice de l’Etat Islamiste et des nouveaux nazis. Si vraiment ces entreprises décident d’agir, les tenants de la haine et de la mort pourront toujours émettre leur propagande sur d’autres plateformes, mais autrement moins importantes et plus difficiles à trouver.

Europe...

 

A voir

pion-2-

Pioneer veut sa part de l’Apple Cake

La marque de matériels audio présente la RayzRally, sa première enceinte portable pour iPhone...