Accueil / Actualité / Galeries Lafayette, dans un an, grande arrivée sur les Champs…

Galeries Lafayette, dans un an, grande arrivée sur les Champs…

Le nouvel occupant de l’immeuble dans lequel s’était installé le « Megastore » de Virgin a encore un peu de travaux à terminer.

 DVSM, mai 2018 – Qu’allait-donc devenir ce beau bâtiment*, une fois l’enseigne Virgin éteinte. Une implantation sur la plus belle avenue du monde (et de loin…!) est certes prestigieuse, mais elle n’est pas donnée. Il y a quelques années, le groupe allemand VAG (Volkswagen, Audi, Seat, Mini, Skoda, etc…) avait imaginé et envisagé d’y installer une implantation de prestige. Pas stupide, car cette avenue est fréquentée par un nombre colossal de promeneurs et touristes provinciaux et étrangers. Mais le projet était resté sans suite, et les conséquences de la mésaventure du diesel ne sont pas de nature à remettre pour le constructeur d’outre-Rhin de tels projets à l’ordre du jour. La lourde tâche consistant à réanimer ce coin de rue restait à accomplir.

Dès l’automne 2014, les Galeries Lafayette annonçaient être en ultimes négociations pour entrer dans les 9.000 mètres carrés de ce 52 de l’avenue des Champs Elysées, le cabinet d’architecture BIG (Bjarke Ingels) ayant été retenu (sur concours) dès début 2016 pour l’aménagement. Comme dans une ruche, on s’active depuis sur ce chantier. Selon ce qu’indique Nicolas Houzé, DG des Galeries Lafayette et du BHV Marais, dans une récente interview parue dans le quotidien Les Echos, l’ouverture est finalement prévue pour « mi-2019 (elle était initialement annoncée pour fin 2018). Là encore, il est question de flag-ship (navire amiral) et d’un concept très novateur, largement imprégné de numérique. Patience…

* Photo à partir d’une vue sur Plans (Apple)

Source DVSM

A voir

Mobileye s’adjuge huit millions d’autos

Pour les sceptiques qui s’interrogeaient sur les quinze milliards de dollars dépensés dans l’acquisition de Mobileye...