Accueil / IT Business / GFK scrute le marché des objets connectés

GFK scrute le marché des objets connectés

Selon les observateurs du groupe GfK, il s’est vendu 640.000 montres, bracelets connectés et autres écrans du genre en France en 2014. Les consommateurs ont également plébiscité les équipements d’électronique de loisirs. Le marché serait ‘’potentiellement colossal’’ affirme-t-on chez GFK. Très vite, notre univers sera conditionné par les marchés connectés : il s’en vendra deux milliards dans les 5 ans à venir. Montres, bracelets, mais aussi des drones et surtout des équipements domestiques ou dédiés à la santé.

Pour François Klipfel, directeur général adjoint de GFK Consumer, nous assistons à la création d’un cercle vertueux propice à la création d’un vrai marché de masse: « Plus qu’une réponse individuelle à des besoins définis chez le consommateur, la multiplication des objets connectés permet des effets combinatoires parfois inattendus : plus je dispose de produits connectés à la maison, plus ils me rendent des services. Nous pensons qu’il se trouvera plus de 30 objets connectés par foyer en 2020. »

Les montres connectées ou les bracelets ont convaincu 640.000 consommateurs l’an dernier, soit 250.000 montres de sport électroniques, 200.000 « traqueurs » d’activité et 190.000 montres connectées, soit un CA de 90 millions d’euros. GFK s’attend au triplement des ventes de montres connectées et à la distribution de produits électroniques à porter sur soi. Pour l’analyste une quantité conséquente de matériels de surveillance du corps va également apparaitre: balances, tensiomètres …  Selon GFK, 2015 devrait être l’année de la maison intelligente avec des matériels de domotique abordables et efficaces.  L’observateur mise sur le développement exponentiel des solutions d’éclairage, de sécurité et de gestion de l’énergie.

A voir

texa-1-

Le Texas ouvre ses routes en grand

Un nouvel état américain veut permettre aux constructeurs de tester leurs véhicules sur ses routes.