Accueil / Actualité / GLOBALCOIN, les monnaies nationales pourraient-elles être menacées…?

GLOBALCOIN, les monnaies nationales pourraient-elles être menacées…?

Les « crypto monnaies » hantent la toile et les esprits depuis plusieurs années. Mais une propagation explosive et destructrice pour les grandes devises nationales, dollar, euro…, n’est plus autant qu’hier du domaine de la science-fiction.

– DVSM, 27 mai 2019 – Le monde est-il doucement en train de se rapprocher d’un séisme sans précédent sur l’un des principaux éléments fondamentaux de son fonctionnement…? Il y a parfois des nouvelles qui semblent insignifiantes, fort peu relayées. Dans une sorte de demi silence ou presque, Mark Zuckerberg, « Monsieur Facebook », vient d’annoncer le lancement en 2020 (et même fin 2019) de sa propre crypto monnaie. Un « GlobalCoin » qui, dans un premier temps, n’est probablement pas considéré comme davantage capable que le Bitcoin et les autres de vaincre le manque de confiance que les individus éprouvent à ce qui n’est pas une monnaie garantie par un état. Pas de quoi interrompre une sieste.

Cependant, cette non-confiance pourrait bien être le seul et ultime obstacle à une montée en flèche, avec d’impressionnantes conséquences sur les systèmes monétaires internationaux. Si cet obstacle disparaît, la face du monde peut changer. L’une des répercussions pourrait même prendre rapidement la forme d’une peur généralisée pour les avoirs des ménages en monnaies classiques, inévitablement en chute. D’autant que les sommes détenues dans des établissements bancaires ne sont plus aussi à l’abri de toute tempête que jadis.

En France, par exemple, au-delà de 100.000 euros, rien ne va plus. Les consommateurs attentifs ont certainement bien noté que les établissements qui détiennent leurs économies dans leurs livres,(et qui les ont prévenus…!), n’en garantissent la préservation que jusqu’à ce plafond, en cas de gros coup dur (comme par exemple l’implosion de l’Union européenne, ou une crise économique internationale majeure, du même genre ou en plus musclé que celle de 2007-2008). Sans jouer à se faire peur, il est plus que jamais légitime de s’interroger sur ce que pourrait provoquer une sorte de Bitcoin largement reconnu, sur les cours des devises existantes, et sur les comportements des populations. Sans même présager de celui des banques centrales. Il peut être rétorqué que les responsables du système actuel ne sont pas stupides. Ils verront eux aussi, en temps utile, venir un éventuel danger. Ils affirmeront être en mesure de le contrôler, d’en préserver le public et les entreprises des effets les plus redoutables. Mais après tout, l’ère numérique a bouleversé la quasi-totalité des domaines dans lesquels elle a déjà fait irruption. Il serait illusoire de croire que les structures économiques seraient les seules à échapper à cette immense révolution. En attendant, attachons nos ceintures…!

Source DVSM

 

A voir

Alibaba Cloud et Animal Logic renforcent leur collaboration technologique mondiale

Les deux sociétés s'associent pour créer une meilleure expérience de production de films d'animation.