Accueil / IT Business / Google a cinq milliards d’humains en point de mire

Google a cinq milliards d’humains en point de mire

Chez Google, on a constaté que cinq milliards d’humains n’ont pas encore de smartphones. Pour cette masse énorme, un téléphone sert essentiellement à téléphoner et à recevoir des textos. Le patron d’Android, Sundar Pichai s’indigne que ces milliards de consommateurs soient littéralement privés des avantages de la 3G et du reste : pas de GPS, pas d’applications, pas d’Internet mobile, etc.


Pour contrer ce scandale, Google veut favoriser les marchés émergents et poussent les constructeurs à proposer des smartphones à moins de 100 euros. Et afin d’être certain d’être bien servi, Google a présenté depuis New Dehli paradis de la high tech émergente pour présenter  ‘’Android One’’ une déclinaison de mobiles d’entrée de gamme assortie d’un cahier des charges précis : un écran de 4,5 pouces, 1 Go de mémoire RAM, deux capteurs photo/vidéo, un processeur quadcoeur compatible Android 4.4 KitKat, lecteur de carte micro SD, dual SIM et batterie amovible.

Contrairement à l’offre Android habituelle, Google interdit aux fabricants de smartphones de personnaliser ou d’adapter Android One. Pour l’instant cet OS ne concerne que le sous-continent (Inde, Pakistan, Bangladesh, Ceylan et Népal) ainsi que les Philippines et l’Indonésie, soit une fraction conséquente des cinq milliards d’humains visés par Google.

A New Dehli, plusieurs modèles de smartphones sous Android One ont été dévoilés. Aujourd’hui, ils sont signés par des marques ‘’secondaires ‘’ comme Micromax ou Spice, mais des constructeurs plus prestigieux annoncent la sortie de tels terminaux, comme Acer, Alcatel oneTouch, Asus, HTC, Lenovo ou Panasonic. Les prix annoncés tournent autour de 80 euros.

A voir

texa-1-

Le Texas ouvre ses routes en grand

Un nouvel état américain veut permettre aux constructeurs de tester leurs véhicules sur ses routes.