Accueil / Actualité / Google a la vengeance mauvaise

Google a la vengeance mauvaise

Waymo la filiale de Google chargé des transports autonomes a choisi la société de VTC Lyft comme partenaire.

Il s’agit clairement de prendre Uber en étau. Google veut se venger d’Uber accusé d’avoir débauché certains de ses cadres et experts et surtout d’avoir pillé ses technologies. L’un des cadres de Google passé à l’ennemi aurait chargé 14 000 fichiers confidentiels. Un procès doit bientôt s’ouvrir. Lyft profite de l’opportunité pour prendre sa place sur un sujet très prometteur.  Lyft annonce un projet pilote de voitures autonomes fournis par General Motors. Waymo fait déjà rouler ces vans Chrysler sur les routes du Colorado et de l’Arizona.

lyf-

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

L’heure d’un très haut débit minimal 100% gratuit pour tous va-t-elle sonner…?

Le nombre de tâches à accomplir en ligne, y compris celles qui désormais sont légalement obligatoires, doit poser le problème d'une accessibilité excluant au minimum toute contrainte d'abonnement.