Accueil / IT Business / Google et Microsoft installent des antivols

Google et Microsoft installent des antivols

Pour lutter contre les vols de smartphones, Google et Microsoft installent des antivols !

En effet, Google et Microsoft viennent de décider que dans les prochaines versions de leur système d’exploitation mobile, une fonction Kill Switch permettrait à leurs utilisateurs de bloquer leurs smartphones à distance en cas de vol, afin de les rendre invendables au marché noir. Le dispositif antivol Kill Switch aura également pour vocation d’offrir aux victimes, une solution pour protéger leurs informations personnelles et leur identité des pirates.

Chaque seconde, un smartphone se fait dérober dans le monde. Les fabricants sont donc très motivés pour proposer des solutions antivol. Huit fabricants se sont réunis courant avril 2014 pour faire face à ce fléau de vols de terminaux mobiles. Il s’agit d’Apple, de Google, d’Huawei, de Motorola, HTC, Nokia, Microsoft et de Samsung. Ces constructeurs devraient bientôt tous proposer un dispositif d’antivol.

Pour ce qui est de Google et Microsoft, les deux géants ont annoncé qu’ils allaient faire évoluer d’ici au courant de l’année 2015 le « kill switch » actuellement présent dans Windows Phone 8 et au sein d’Android. Il serait possible ainsi d’intégrer un système de restauration d’usine à distance, supprimant l’intégralité des contenus du terminal mobile. Microsoft a indiqué qu’il ajoutera un dispositif à la prochaine mise à jour de Windows Phone 8.1.

M.G

 

 

A voir

e-com-1-380

Le mobile affole littéralement les Chinois

Selon les observateurs d’eMarketer, l’an prochain les internautes chinois dépenseront 1 462 milliards de dollars en ligne, en hausse de 29% sur cette année.