Accueil / Actualité / Google se fait taper sur les doigts

Google se fait taper sur les doigts

Et pan ! La Commission Nationale Informatique et Liberté exige que Google mette réellement pratique ses engagements sur le droit à l’oubli. Rappelons que cette obligation repose sur un arrêt de la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) sommant Google tous les moteurs de recherche de désindexer sur demande d’un Internaute les informations le concernant si elles sont « inadéquates, pas ou plus pertinentes ou excessives ».

n-Google-

Selon la CNIL, les méthodes proposées par Google sont insuffisantes : les informations ne sont désindexées que sur les sites européens du moteur des moteurs. Elle met donc en demeure Google de généraliser les déréférencements sur toutes ses versions. Cette mise en demeure est contraignante. Google a deux semaines pour obtempérer à moins de payer une amende de 150 000 euros maximum. Pas de quoi mettre en péril les finances du moteur. Quelle sera la réaction de Google ? A l’heure où ses méthodes d’optimisation fiscale sont plus que critiquées, Google aurait intérêt à obtempérer.

A voir

texa-1-

Le Texas ouvre ses routes en grand

Un nouvel état américain veut permettre aux constructeurs de tester leurs véhicules sur ses routes.